Le compostage collectif


Composter dans le jardin de la maison devient une pratique assez courante, relativement simple à mettre en œuvre. On peut aussi s’y adonner collectivement : chacun apporte de manière individuelle ses déchets organiques jusqu’au lieu de compostage et des référents s’assurent que l’ensemble fonctionne correctement.

C’est ce qu’on appelle le compostage collectif qui peut se réaliser à l’échelle d’une résidence (en pied d’immeuble) ou à l’échelle d’un quartier. Certaines institutions (établissements scolaires, restaurants…) se lancent aussi avec succès dans ce compostage collectif.

DES ARGUMENTS POUR CONVAINCRE

La pratique du compostage collectif permet d’étendre aux personnes en habitat vertical les avantages du compostage individuel :

  • Réduction des déchets des habitants (déchets de cuisine) et de la résidence (déchets végétaux). Et par la même contribue à solutionner le problème des déchets dans l’île.
  • Maîtrise des dépenses publiques liées à la gestion des déchets. Les quantités d’ordures ménagères à traiter sont moins importantes (30% de la poubelle d’ordures ménagères soit 100kg/an/habitant) et les coûts de leur gestion (près d’1 million d’euros rien que pour l’habitat collectif) peuvent diminuer.
  • Obtention d’un produit de qualité pour les plantations des habitants, mais aussi les espaces collectifs.
  • Création d’une activité collective profitable à chacun au niveau d’une résidence, d’un quartier… Les liens entre voisins se renforcent ou se créent.

LE PRINCIPE

Une aire de compostage collectif est composée de :

  • un bac destiné à l’apport des déchets organiques frais,
  • un bac dédié à la maturation du compost,
  • un bac installé pour stocker les déchets secs (feuilles mortes, paille, broyat de bois, petites branches, etc.).
  • des panneaux donnant les consignes d’utilisation.

compostage-collectif-faqChaque participant trie ses déchets organiques et les apporte à l’aire de compostage où il lui suffit de suivre 3 étapes qui ne prennent pas plus d’1 minute !

Etape 1 : Je vide mes déchets dans le bac d’apport.

Etape 1

Etape 2 : Je les étale bien sur toute la surface et je les mélange un peu avec les matières en cours de dégradation.

Etape 2

 

Etape 3 : Je recouvre bien tout le tas avec les déchets secs du bac de stockage.

Cela permet d’avoir un bon mélange entre les matières sèches et humides et évite les moucherons et les odeurs.

étape 3

 

Tous les habitants de la résidence sont invités à utiliser les composteurs. Au moins deux référents veilleront à la bonne marche de l’aire de compostage. Le compost obtenu pourra être distribué aux participants et/ou être utilisé dans les espaces verts de la résidence.

Le nombre et le volume de bacs mis en place sont fonction du nombre d’usagers de l’aire et sont déterminés avec le TCO.

composteur-tco

 

DES IMPÉRATIFS POUR RÉUSSIR

  • Avoir l’adhésion des habitants concernés. Elle sera favorisée par une information préalable sur les enjeux du projet (environnemental, économique…) et par la prise en compte de leurs demandes. Bon à savoir : Nous pouvons vous accompagner dans cette démarche en participant à un cercle d’échange pour informer les habitants.
  • Avoir la présence de 2 référents, assistés éventuellement d’autres volontaires, qui effectuent un suivi régulier et rigoureux du compostage et s’assurent que l’ensemble des participants connaissent et suivent les consignes de compostage.

QUI FAIT QUOI ?

Les habitants à l’initiative du projet et la copropriété ou le bailleur :
  • Mobilisation des habitants et réalisation d’un listing de participants.
  • Identification de deux référents : les « guides composteurs ».
  • Entretien de l’aire de compostage (en lien avec le prestataire ou les référents).
  • Effectuer les apports de déchets secs nécessaires ou informer le TCO d’un besoin de livraison (remarque : uniquement lorsqu’il n’y a pas de déchets de jardins secs sur site).
  • Achat du petit matériel nécessaire à l’entretien de l’aire par les usagers (fourche, pelle).

Le TCO

  • Information des habitants lors d’une réunion et fourniture de documents (« présentation du compostage collectif » et « manuel du guide composteur»).
  • Aide à l’identification du site favorable, dimensionnement de l’aire.
  • Fourniture des bacs à compost et installation de l’aire.
  • Organisation du partenariat avec la commune pour l’obtention des déchets secs (broyat de bois) au démarrage de l’aire (dans le cas où il n’y en aurait pas sur site).
  • Fourniture de poubelles de cuisine appelées bioseaux pour chaque foyer participant.
  • Formation des référents.
  • Fourniture et pose des panneaux d’informations sur l’aire de compostage (un panneau par bac et un panneau de consignes sur site).

Les référents

  • Informent et conseillent les habitants, participent aux réunions collectives.
  • Assurent, avec l’aide des participants, le bon fonctionnement du compostage (contrôle les apports, ajuste en cas de besoin, brasse le tas régulièrement et le retourne, récupère le compost).

Bon à savoir : Le TCO les soutient en leur dispensant une formation, en visitant régulièrement les sites et en les conseillant par téléphone.

QUELLES CONDITIONS ?

Pour bénéficier de l’implantation d’une aire de compostage collectif par le TCO, il faut :

  • Un taux minimum de participation : 4 foyers minimums. (À noter que la liste des personnes participantes sera demandée).
  • Avoir au moins 2 personnes référentes chargées du suivi et de l’entretien de l’aire de compostage (15min/semaine).
  • Obtenir l’accord écrit du propriétaire (copropriété ou au bailleur) pour l’installation de l’aire de compostage.
  • Signer une convention entre le TCO et le propriétaire stipulant les engagements du TCO et les engagements de la copropriété ou du bailleur.

QUELS RÉSULTATS ? DU LIEN SOCIAL ET DU COMPOST POUR TOUS

Le compostage collectif en pied d’immeuble ou de quartier est une occasion de relations et d’actions en commun, localement. Il favorise une vie de quartier, de résidence et donne ainsi l’opportunité de mieux se connaître…

Il contribue à l’échelle de la résidence à la prise de conscience environnementale et permet d’agir concrètement en faveur d’une gestion durable des déchets.

En règle générale, il y a assez de compost pour les besoins de chaque foyer participant et souvent même pour fertiliser les espaces verts communs.

Vous êtes intéressé par le compostage collectif ?

Pour plus d’informations et vous aider à monter votre projet de compostage collectif dans votre résidence, contactez notre chargé de mission prévention déchets TCO : Jacques POTIER – , du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 17h au 0262 32 31 46 ou via le formulaire ci-dessous :

S'il vous plaît patienter ...

Envie d’en savoir un peu plus sur le compostage de manière générale ?

Voici le guide de l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) qui devrait pouvoir répondre à toutes vos questions


Vidéo


Vidéo


Réussir son compost : mode d'emploi !

La Compost’ Attitude on vous dit tout!

En savoir plus…

Le compostage individuel

Développer la gestion des déchets organiques sur leur lieu de production au travers du compostage et du paillage.

En savoir plus…

Le compostage collectif

Composter dans le jardin de la maison devient une pratique assez courante, relativement simple à mettre en œuvre. On peut aussi s’y adonner collectivement…

En savoir plus…

Le compostage en établissements scolaires

Dans le cadre de sa compétence en matière de prévention des déchets, le TCO vous propose la mise à disposition de matériel adapté ainsi qu’un accompagnement à la mise en place du compostage dans votre établissement scolaire.

En savoir plus…