Les Jours de la Nuit | Éteignons les lumières pour protéger notre biodiversité

La Possession, Le Port, Saint-Leu, Saint-Paul, Trois-Bassins

L’édition 2024 des « Jours de la Nuit » a lieu du jeudi 4 avril au vendredi 3 mai. L’objectif de cette action est de préserver la biodiversité de notre île en éteignant les éclairages qui perturbent l’envol des pétrels et la reproduction des tortues, notamment.

Dans toute l’île, sont programmées 30 nuits d’extinctions des lumières. Et vous, y participerez-vous ?

Pour sa part, le Territoire de l’Ouest s’engage à relayer les messages de sensibilisation en communiquant en interne et en externe et à procéder à l’extinction des éclairages des zones d’activités de La Possession, le Port, St-Paul et Trois-Bassins (ZAE Balthazar, ZA Ravine à Marquet, ZAE 2000, ZAE Ecoparc, ZA Belvédère, ZAE Pierre Brossolette, Village artisanal des Mascareignes,  ZI 2 et 3 et  ZA du Port, Siège du Territoire de l’Ouest, ZA Vue Belle, Village Artisanal de l’Eperon, ZA Bras Montvert) et des sites sportifs littoraux de St Paul et St Leu.

La nuit, les étoiles devraient guider les jeunes pétrels lors de leurs premiers vols au-dessus des océans. Mais à La Réunion, cette navigation naturelle est compromise par une lumière artificielle trop envahissante. Les pétrels, ces oiseaux marins emblématiques de l’île, se retrouvent désorientés et s’échouent sans pouvoir redécoller. C’est au mois d’avril que les pétrels de La Réunion sont particulièrement vulnérables. Les jeunes oiseaux, prêts à prendre leur envol, se trouvent face à un dilemme mortel : les lumières artificielles des villes les distraient de leur trajectoire naturelle. Résultat : des échouages massifs, mettant en péril des espèces endémiques comme le Pétrel de Barau et le Pétrel noir de Bourbon.

Face à cette urgence écologique, les autorités locales et les citoyens doivent s’unir pour limiter la pollution lumineuse

Le phénomène de la pollution lumineuse, amplifié par la généralisation de l’éclairage nocturne, perturbe non seulement les cycles naturels des espèces animales, mais également ceux des humains. « Il est de plus en plus difficile d’observer le ciel étoilé. Nous avons l’impression qu’il y a moins d’étoiles … »

« Les Jours de la Nuit » ne visent pas seulement à protéger la biodiversité, mais aussi à sensibiliser la population aux enjeux environnementaux et à réduire la facture énergétique des ménages et des collectivités. En éclairant au plus juste, il est possible de préserver la santé des écosystèmes tout en préservant le ciel étoilé qui fait la fierté de La Réunion.

Réduire et adapter les éclairages, c’est un geste pour la santé, pour la biodiversité, mais aussi pour les finances. En éteignant les lumières superflues, les habitants de l’île contribuent à un environnement plus durable et préservent une partie essentielle de leur patrimoine naturel.

Alors que le monde s’illumine de plus en plus artificiellement, La Réunion peut montrer la voie vers une nuit plus authentique, où les étoiles brillent sans entrave et où la nature peut suivre son cours sans interruption.

+ d’infos ► www.lesjoursdelanuit.re.

 

Les actions menées sur les communes du Territoire de l’Ouest

  • A Trois-Bassins : la ville procèdera à l’extinction de l’éclairage public, dès 19h30, sur les secteurs Bois de Nèfles, Littoral, Piveteau, Centre-ville, Montvert, Grande Ravine et sur le Stade St Alme, le Stade Bois de Nèfles, le Stade Littoral et la Piste d’athlétisme.
  • A La Possession : extinction totale d’environ 50 rues et de sites sportifs
  • A Saint-Paul : extinction en soirée entre le pont de l’Étang et la Grotte du Peuplement, et entre Boucan Canot et l’entrée de la Saline-les-Bains, et de sites sportifs.
  • A Saint-Leu : extinction du site Kelonia et de ses parkings
  • Au Port : extinction totale de l’éclairage public chaque soir sur les grands axes routiers de la Ville (Avenue du 14 juillet 1789 – Avenue Raymond Vergès – Boulevard de la Marine / Avenue Amiral Bouvet – • Avenue de la Commune de Paris) et les parcs (Littoral Nord – Square Jean XXIII – Parc Boisé – Square du Père Quatrefages – Square Pierre Sémard) et à partir de 20h15, extinction sur les sites sportifs (Boulodrome Roustanjee – Terrain d’Aventures – Boulodrome de la Rose des Vents – Boulodrome Ary Payet – Boulodrome du Square Pierre Semard – Terrain Antigone – Terrain Pougary – Stade Lambrakis – Complexe Sportif Municipal – Stade Nelson Mandela).

 

Les actions à mener toute l’année à la maison

Les habitants sont également invités à se mobiliser, en adoptant les bons gestes tout au long de l’année, pour préserver la qualité de nos environnements nocturnes :

  • Tirons nos rideaux ou les volets dès la tombée de la nuit pour préserver la biodiversité
  • Éteignons la lumière lorsque celle-ci n’est plus utile
  • Privilégions les lumières de couleur jaune, et orientées vers le bas
  • Optons à l’extérieur pour des lampes à détecteur de mouvement

Cet article vous a-t-il été utile ?

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]


Cet article a été publié le , il y a 2 semaines. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest, Agenda des manifestations et a été consulté 121 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.