La fourrière animale intercommunale


  • Présentation
  • Téléchargement
  • Dans le cadre de sa compétence relative à la lutte contre la divagation des chiens et des chats, le TCO gère, pour ses cinq communes, une fourrière animale située à Cambaie. 

    L’équipe de la fourrière animale a pour mission de capturer les carnivores domestiques errants, les chiens dangereux (effectuée par l’équipe cynotechnique), de ramasser les chiens et chats morts sur les routes et chez les particuliers.

    Qu’est-ce qu’une fourrière ?

    La fourrière se distingue d’un refuge qui est un établissement géré par une fondation ou une association de protection des animaux, désignée par le Préfet et seule habilitée à faire adopter des animaux.

    C’est un équipement obligatoire (Article L211-24 du code rural) géré par une commune ou intercommunalité pour la réalisation des missions de service public suivantes :

    • La capture, l’accueil et la garde des chiens et chats trouvés errants et/ou dangereux dans les délais fixés par le code rural ;
    • Le ramassage de cadavres de chiens et de chats sur les voies publiques ouvertes à la circulation (hors routes nationales) ;
    • La recherche des propriétaires des animaux trouvés identifiés, et leur restitution quand ils sont réclamés ;
    • L’information et la sensibilisation des usagers sur le service public de fourrière et la lutte contre la divagation.

     

    C’est une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement. Son activité est à ce titre réglementée et contrôlée par les services de l’État.

  • Télécharger le fichier pdf (400,98 Ko) :
    Plan d’accès à la fourrière animale du TCO