Le TCO construit l’usine de potabilisation de Maduran à Saint-Leu

Compétent en « Eau et Assainissement » depuis 1er Janvier 2020, le TCO réalise un vaste chantier pour moderniser les installations de production d’eau potable à Maduran Saint-Leu.

Ce mercredi 13 juillet 2022, casque sur la tête, Sylvie Cendre, la sous-préfète de Saint-Paul, le président du TCO, Emmanuel Séraphin et Bruno Domen, le maire de Saint-Leu, visitent le chantier.

« C’est un chantier essentiel pour la commune de St-Leu. 65 % de l’eau va transiter par cette station de potabilisation. Le TCO investit sur le territoire, et ici à St Leu, pour résoudre ce problème de fond, celui de l’eau potable. Il y a eu beaucoup d’obstacles réglementaires, de fonciers, financiers, notamment avec l’augmentation des prix des matières premières. Mais fin 2023, les St-Leusiens auront une eau potable de qualité pérenne », a indiqué Emmanuel Séraphin, Président du TCO.

Station de potabilisation, construction des réservoirs Piton 800 et Piton 1000, canalisations, équipements, etc…. Au total, l’opération portée par le TCO et ses partenaires, s’élève à plus de 16,4 millions d’euros. Elle est cofinancée par l’Union Européenne au travers du FEDER (fonds européen pour le développement régional).

L’objectif de ce projet structurant, est de mettre en conformité le système de distribution d’eau en provenance des captages du Bras de Cilaos, et d’assurer aux résidents du territoire de la côte Ouest de façon pérenne, une eau de bonne qualité.

« Je suis soulagée, car c’est un problème de santé publique. Les habitants attendent depuis longtemps pour bénéficier d’une eau de qualité. Depuis 1 an, nous avons pu débloquer des situations un peu tendues et je suis satisfaite de voir à quel point la coordination et le travailler ensemble ont permis de faire avancer le chantier » – Sylvie Cendre, Sous-préfète de l’arrondissement Ouest.

Ce chantier d’une absolue nécessité, est composé :

  • d’une station de potabilisation de 9000 m3/jour, évolutive à 12.000 m3/jour et d’un réservoir de stockage d’eaux traitées de 2000 m3 et de la réhabilitation du réservoir existant à Maduran.
  • d’une station de pompage et d’un réservoir de stockage d’eaux traitées de 1000 m3 (en complément du réservoir existant) à Piton 800.
  • d’un réservoir de stockage d’eaux traitées de 1000 m3 (en complément du réservoir existant) à Piton 1000.
  • d’une chaîne de transfert des eaux traitées de Maduran jusqu’à Piton 1000.
« La construction de ces trois citernes (Maduran, Piton 800 et Piton 1000) va régler le problème de l’eau à St-Leu. Nous n’avions en effet qu’une seule usine qui permettait de gérer la qualité de l’eau pour le Plate et la Chaloupe. La partie basse n’était pas gérée. En décembre 2023, tous les St-Leusiens auront de l’eau potable de qualité » – Bruno Domen, Maire de Saint-Leu

 

Cette opération est cofinancée par l’Union Européenne.

 

 

 

 

 


Cet article vous a-t-il été utile ?



Cet article a été publié le , il y a 1 mois. Il est classé dans la rubrique Communiqués & infos pratiques et a été consulté 100 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.