Visite des chantiers de la Route Digue et de la Rivière des Galets

Une première visite des chantiers en cours dans le cadre de la compétence de lutte contre les inondations (GEMAPI : Gestion  des milieux aquatiques et la prévention des inondations) a été organisée jeudi 3 septembre pour les élus du TCO.

Les techniciens du TCO et des entreprises ont présenté les travaux actuellement effectués sur la Route Digue à St-Paul et sur les ouvrages d’endiguement de la Rivière des Galets.

Depuis le 1er janvier 2018, le TCO est devenu compétent dans le domaine de la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations.

Il entreprend différentes actions pour protéger les personnes et les biens contre les inondations.

De grands chantiers sont menés, ainsi que de nombreuses actions récurrentes d’intervention sur les milieux, les ravines, les cordons dunaires et les embouchures de ravine. Des actions de sensibilisation au risque inondations sont également entreprises dans les écoles en partenariat avec la PIROI et nos médiateurs.

Depuis la prise de compétence, entre 2018 et 2019, 18,7 millions d’euros ont ainsi été investis sur le territoire.

La route digue

Transférée à l’agglomération en début d’année 2020, cette route sur laquelle circule chaque jour plus de 80 000 véhicules, est avant tout une digue, destinée à protéger le centre ville de St-Paul contre le débordement de l’Etang.

Une visite technique approfondie a donc lieu en ce moment sur l’ensemble de l’ouvrage : pieds de digue, talus et crête, afin d’en évaluer l’état.

Cette inspection permet d’identifier tout ce qui peut affecter la sécurité de l’ouvrage, comme la présence de végétation arborée, la détérioration des voiries ou de l’ouvrage, …

 

Les épis de la Rivière des Galets

Après les travaux effectués en aval en 2018-2019 sur les rives st-pauloise et portoise, c’est au tour de l’épi 4 en amont d’être concerné par des travaux.

Les évènements pluvieux de 2018 et le cyclone Dumazile ont en effet provoqué des décaissements importants au niveau de l’épi.

Pour conforter l’ouvrage, c’est la solution des blocs attachés par câble qui a été choisie.

Cette technique innovante est employée pour sa flexibilité et sa capacité à protéger efficacement la semelle.

 

 


Cet article vous a-t-il été utile ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]


Cet article a été publié le , il y a 3 mois. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 12 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.