Les terres fertiles, une expérimentation innovante du TCO


Note

Cet article a été publié il y a plus de 18 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.

Comment étendre les terres cultivables sur un territoire composé en grande partie de vastes plaines arides, tout en préservant les précieuses terres fertiles naturelles situées dans les Hauts ? C’est tout le défi que doit relever le TCO qui propose une expérimentation innovante.

Un exemple de « big bag » contenant les mélanges qui rendent les terres fertiles, notamment  pour la culture de pépinière et la culture maraîchère.

L’expérimentation consiste à utiliser trois types de ressources locales recyclées pour reconstituer des terres fertiles : compost, terres de criblage (issues des déblais de chantiers), fines de carrières (déchets des carriers).

Les prémices d’une nouvelle filière d’économie circulaire

Aujourd’hui, trois prototypes sont en cours  d’expérimentation sur les communes de La Possession, du Port et de Saint-Paul, avec la culture hors sol (en « big bags » – gros sacs) de plantes ornementales et de plantes vivrières.

Un prototype de sols fertiles est situé dans le jardin de la « Maison Cœur de ville » à La Possession.
C’est la pépinière municipale qui accueille l’expérimentation des terres fertiles sur la commune du Port.
Saint-Paul accueille également le projet de terres fertiles au sein de sa pépinière municipale.

Dans ces big bags, on y retrouve notamment des plants de bois d’arnette, d’arbres de Judas, de palmiers (Latanier Rouge, Priscardia Pacifica, Paul & Virginie), de vacoa, de badamiers, de frangipaniers ainsi que de bananiers, de patate douce, de bâtons mouroungue, de bringelles, de piments… Des cultures locales qui éveillent le plaisir de nos sens !

Perspective d’une rue piétonne en cœur d’îlot au sein de l’Écocité

Demain, au sein de lÉcocité insulaire et tropicale de La Réunion, nous nous promènerons dans « la ville jardin » au milieu d’une végétation dense, obtenue grâce à la production de terres fertiles. Ce sont nos espaces verts publics et notre agriculture urbaine productive qui en bénéficieront.

Le TCO remercie tous les partenaires et prestataires qui collaborent sur ce projet instaurant un circuit vertueux d’économie circulaire.

Développons ensemble la ville durable de demain !


Vous avez apprecié cet article ? Partagez-le avec vos amis :


Cet article a été publié le , il y a 1 année. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest, Écocité et a été consulté 1 851 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.

Application Mobile TCO Agglo

Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences