Le Territoire de la Côte Ouest, une intercommunalité organisée et structurée qui sait où elle va !

Note : Cet article a été publié il y a plus de 12 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.
(de gàd ) : Floriane Bouley (Intercommunalités de France) – Maurice Gironcel (Interco’Outre-mer) – Sébastien Martin (Intercommunalités de France) – Emmanuel Séraphin (Territoire de la Côte Ouest) – Henry Hippolyte (Territoire de la Côte Ouest) – Charles Samathy (Interco’Outre-mer)

Ce jeudi 11 mai, Emmanuel Séraphin, président du Territoire de la Côte Ouest et Henry Hippolyte, vice-président du TCO délégué à l’économie sociale et solidaire, ont accueilli une délégation de l’association Intercommunalités de France (autrefois appelée Association des Communautés de France- ADCF), composée de Sébastien Martin, son président, Floriane Boulay, sa directrice générale et de Céline Lacoste, responsable de l’action régionale.

Après une présentation du projet de territoire Ouest 2040, de l’Écocité et de l’armature économique du TCO, des visites de terrain sur les digues de protection des berges de la rivière des galets et au sein de l’éco-quartier Cœur de ville à La Possession ont permis à la délégation de se rendre compte de l’importance des projets et des compétences gérées par l’agglomération, pour le bien-être et la sécurité des populations.

Présentation des travaux effectués sur les berges de la rivière des Galets dans le cadre de la GEMAPI (protection de lutte contre les inondations)
Visite de l’éco-quartier Cœur de ville à La Possession en compagnie du 1er adjoint de la ville, Maxime Fromentin, également conseiller communautaire (à la droite de Sébastien Martin).

► Pour en savoir plus sur cette rencontre, consultez le communiqué complet


Cet article a été publié le , il y a 1 an. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 283 fois. N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.