Le CITI du TCO présente le tout premier Comité Emballages de La Réunion

Note : Cet article a été publié il y a plus de 15 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.
Dans une démarche d’innovation, le Campus de l’Innovation Tropicale et Insulaire (CITI) du TCO a créé un espace de réflexion avec les acteurs publics/privés, pour les faire interagir afin qu’ils puissent développer des projets innovants et apporter des préconisations, des solutions sur des thématiques précises. Telle est l’ambition portée ce jeudi 30 mars 2023 à travers le lancement du Comité Emballages Réunion co-organisé par l’ADIR et l’association QUALITROPIC au siège du TCO.
Au centre du débat, des propositions et des solutions ont été évoquées entre les différents acteurs du cycle de vie des emballages : fabricants, importateurs, utilisateurs/metteurs en marché de produits, centre de tri, collectivités, associations d’entreprise … Ce sujet est dit sensible en raison de son impact sur l’environnement et sur les enjeux de société en termes d’innovation, de gestion de déchets et d’emplois. Il est donc urgent de porter une réflexion sur la question du juste emballage, sur nos habitudes de consommation afin de réduire à la source la production du conditionnement.
Des sujets prioritaires ont été évoqués par les acteurs présents sur les différents ateliers proposés lors de cette séquence. De ces échanges, un cycle de vie a été mis en lumière « de la conception au devenir de l’emballage ». Un travail collectif qui a permis de soulever des interrogations sur:
  • L’utilité, le réemploi et l’optimisation de l’emballage en privilégiant plutôt le conditionnement collectif qu’individuel;
  • L’élaboration de fiches de bonnes pratiques permettant la mise en réseau, la réalisation d’une cartographie des acteurs de l’emballage ou encore l’innovation des projets éco-conceptions ;
  • La mise en place des groupes de travail afin d’avancer collectivement, de réunir des entités, de diffuser au mieux les informations dans le tri des déchets et d’adapter efficacement la réglementation au territoire ultra marin ;
  • La création d’un comité de pilotage pour développer le réseautage au niveau des entreprises.
Au terme de cette première rencontre entre les différents acteurs du réseau, des pistes de réflexion autour de la question du vrac, la tropicalisation des déchets, la fin de vie de l’emballage et le risque financier pour les industriels face à ces éventuels changements ont été remontées pour que des actions puissent se concrétiser et initier des réflexions collectives

Cet article a été publié le , il y a 1 an. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 324 fois. N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.