Ecocité de La Réunion : demain commence aujourd’hui !


Point d’étape important pour l’Ecocité ce mardi 6 octobre 2020… Une centaine de participants s’est retrouvée au Ciné Cambaie à l’initiative du Président du TCO pour une séance de travail et de partage, sur ce projet de développement phare pour le territoire de la côte Ouest et pour La Réunion, qui doit désormais passer à la phase des réalisations.

Parmi les participants, des élus communautaires et des 5 communes du TCO, des administratifs, rejoints dans l’après-midi par les partenaires du GIP Ecocité (Sous-Préfet de Saint-Paul, services de l’État, représentants de la Région et du Département).

L’Ecocité est une opportunité de développement majeure pour l’Ouest, du littoral jusqu’à la zone des hauts.

Chacune des 5 communes (La Possession, Le Port, Saint-Paul et également Trois-Bassins et Saint-Leu) bénéficiera de retombées et l’attractivité du territoire sera renforcée dans toutes ses dimensions : économique, fiscale, sociale, sociétale ainsi qu’en termes de services et d’équipements publics.

Cette dynamique apportée par l’Écocité de La Réunion, la seule Écocité tropicale et insulaire au plan national est une opportunité à saisir !

Pour rappel, notre Ecocité a été labellisée en 2009 par le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement). C’est la plus importante des 13 Ecocités de France et la seule située en outremer.

Extraits du séminaire en images

Si vous avez raté les “live” diffusés sur notre page Facebook, cliquez pour accéder aux vidéos :

L’ouverture de la séance

La clôture de la séance

Découvrez votre Ecocité !

L’Ecocité de La Réunion, c’est une vaste démarche d’aménagement urbain dans l’Ouest qui vise à bâtir la ville durable de demain… et qui est déjà lancée sur plusieurs projets ! Découvrez dès maintenant en vidéo votre Ecocité : tropicale et réunionnaise, durable et innovante, créative et engagée, citoyenne et connectée.

C’est une opération pionnière et exemplaire soutenue par l’État, car représentative de la ville durable du 21e siècle.

L’Ecocité à terme : un territoire de potentiels pour La Réunion

  • 5 000 ha, soit le plus grand territoire de projets à La Réunion !
  • 14 opérations d’aménagement d’ici 2030
  • 37 actions à l’horizon 2030 (aménagements, projets innovants, …)
  • 35 000 nouveaux logements
  • 25 % d’espaces naturels à préserver
  • 22 km de côtes aménagés
  • 350 000 m2 de surfaces de plancher dédiées aux activités économiques (hors ZAP)
  • 20% d’espaces agricoles
  • 37 km de nouvelles voies dédiées aux transports en commun
  • 20 000 emplois
  • 2 milliards d’euros environ d’investissement public
Cliquez pour accéder à la carte interactive des projets et découvrir l’ensemble des réalisations déjà lancées et prévues dans le cadre de l’Ecocité dès 2030.

Aujourd’hui

À ce jour, des projets sont déjà engagés : Cœur de Ville à La Possession, Mail de l’Océan au Port, l’aménagement du front de mer et de la Plaine de Cambaie à Saint-Paul (réserve foncière).

D’ici fin 2020

En tant qu’habitants du territoire, vous serez invités à participer aux concertations : sur le projet de création de la ZAC Cambaie-Omega (porté par le TCO) et sur le projet de prolongement de l’axe mixte (porté par la Région Réunion).

Le Projet Partenarial d’Aménagement sera également signé.

Début 2021

Aménageur, promoteur, association, enseignant-chercheur, … : vous avez un projet pour bâtir  la ville durable de demain ? Découvrez KREOLAB’, l’Appel à Projets Urbains Innovants de l’Ecocité. Restez connectés, un Appel à Projets Urbains Innovants sera lancé en janvier 2021…

Retrouvez encore plus d’infos sur le site internet dédié : www.ecocite.re.

Paroles d’élu(e)s enthousiastes et engagé(e)s dans la démarche | Morceaux choisis …

Emmanuel Séraphin, Président du TCO

Le temps des réalisations est arrivé, nous devons faire sortir de terre les 14 opérations et les 37 projets qui potentiellement contribueront à inscrire l’Ouest dans sa nouvelle étape de développement…

Réussir l’Ecocité c’est apporter aux populations des 5 communes des conditions de vie plus favorables…

Tout l’enjeu est de réussir la cohésion du territoire et la valorisation de retombées pas que pour les 3 communes qui composent l’Ecocité mais pour les hauts également, pour Trois-Bassins et pour Saint-Leu qui vont profiter de cette dynamique…

Dès novembre prochain, nous engagerons une action de concertation publique pour faire participer les habitants au devenir de leur territoire…

Nous aurons très prochainement à lancer les ateliers du territoire pour écrire ensemble notre projet de territoire… pour définir les priorités d’actions et la feuille de route de notre développement en commun à l’horizon 2030.

Nous devons ensemble nous mobiliser : passons à l’offensive et bâtissons le développement durable,  solidaire et responsable  de l’Ouest.

Huguette Bello, Maire de Saint-Paul et vice-Présidente du TCO

Notre territoire est confronté à des défis sociaux, économiques, démographiques, environnementaux. Il est de notre responsabilité de les relever…

Notre volonté est claire : le projet Ecocité doit prendre en compte la réalité réunionnaise et répondre aux attentes urgentes et sociales des habitants tout en inscrivant leur territoire et leur culture, réunionnaise, dans la modernité du développement durable… Les urgences sociales ce sont le logement, l’emploi, les services de proximité pour le bien-être de tous…

Nous voulons une ville réunionnaise de proximité avec la nature, avec des services et des équipements, une ville qui développe le lien social et les relations intergénérationnelles…

Construire l’Ecocité, c’est bâtir la ville réunionnaise de demain,  une ville fondée sur une identité et des valeurs qui nous rassemblent, une ville qui nous ressemble… Il s’agit de concevoir nos propres choix de développement avec créativité, inventivité et innovation…

L’humain est au cœur de notre projet. Ces investissements, aussi remarquables qu’ils soient, démontreront leur utilité publique dès lors que les habitants de l’ouest profiteront pleinement des retombées…

La culture aura aussi toute sa place. Les lieux de vie que nous bâtirons doivent intégrer des éléments forts de culture, de commémoration de notre histoire et de valorisation de notre héritage. Bâtir l’avenir c’est transmettre et faire vivre la mémoire des lieux…

La concertation qui sera lancée dans les prochaines semaines sur l’aménagement de la ZAC de Cambaie sera une première étape décisive… 

En concertation avec des historiens, nous serons ainsi appelés à choisir un nouveau nom pour l’Ecocité.  Cette préoccupation n’est pas anecdotique. Car notre Ecocité insulaire et tropicale prendra tout son sens que si elle se fonde sur une identité forte, sur des valeurs et des principes de développement partagés…

Olivier Hoarau, Maire de Le Port et vice-Président du TCO

Nous devrons comme préalable relever le défi de l’exigence écologique… Une transition écologique avec l’impérieuse nécessitée de remettre en cause nos modes de consommations, de productions agricoles, industrielles, énergétiques, de déplacements ou encore de traitements des déchets…

La citoyenneté participative, par exemple, devra guider notre gouvernance de projet pour l’Écocité…

Nous devons prévoir, maintenant, la construction de logements au sein même du bassin d’emplois en devenir et éviter des déplacements superflus et les ruptures d’égalités dans l’accès à ces emplois…

Le Port est le cœur de l’Ecocité. Il est le poumon économique de l’île et il sera le cœur d’une Ecocité durable, innovante, engagée, créative et solidaire…

Nous portons de grands projets : les Portes de l’Océan, opération de reconquête du front de mer … le Mail de l’Océan, un éco-quartier ouvert sur l’océan … le secteur Mascareignes, en entrée de ville, offre quant à lui un important potentiel d’intensification urbaine … le Pôle d’Aménagement et de Construction Durable que nous portons autour de l’École d’architecture … notre Campus d’innovations tropicales, insulaires et durables … l’aménagement de la Zone Arrière Portuaire, un enjeu important de développement économique et industrialo-portuaire …

La question de l’eau et de sa gestion est primordiale et doit être posée dans nos projets d’Ecocité, que ce soit du fait de la croissance démographique attendue (+ 50 000 nouveaux habitants), de l’arrosage des espaces verts (200 ha d’espaces verts arborés), des projets d’agriculture urbaine ou de son usage industriel…

Nous devons repenser, sans plus attendre, les déplacements interurbains, multimodaux et durables et, trouver des alternatives au tout voiture…

Vanessa Miranville, Maire de La Possession et vice-Présidente du TCO

Comme on dit, “la vérité sort de la bouche des enfants”… Dans le cadre de l’éco-quartier Cœur de ville à La Possession, nous avons interrogé les enfants sur la ville dont ils ils rêvent pour leur avenir. Ils rêvent d’une ville verte, où tout le monde vit ensemble (inter-générationnel) et où chacun trouve sa place et son bien-être…

Il s’agit aussi d’adopter le principe de la ville des courtes distances, à savoir 5 minutes maximum à pieds pour faire ses déplacements quotidiens…

Osons faire des choses que nous n’avons jamais faites… Créons ensemble cette ville de demain dont il n’existe aucun modèle… Une ville résiliente, de nature, de bien-être et de dynamisme…

Innovons, en utilisant toutes les formes d’intelligence, humaine ou artificielle…

Nous avons une très grande responsabilité, il faut nous motiver et nous enthousiasmer à faire de notre mieux !

Bruno Domen, Maire de Saint-Leu et vice-Président du TCO (représenté)

Grands projets oui, mais qui profitent à tous, qui apportent une réelle plus-value, qui plus est durable à nos concitoyens…

Je veux croire, que l’attractivité renforcée de notre micro-région par l’Ecocité sera profitable à tous, à tous les habitants de l’Ouest…

Je souhaite insister, en ma qualité de Vice-président délégué à l’aménagement mais aussi en ma qualité de Maire de Saint-Leu, sur l’importance de faire de cet outil, un levier de développement pour l’ensemble des communes, voire des quartiers de l’Ouest, il en va de notre cohésion intercommunale, de l’esprit même de l’intercommunalité…

La cohésion se pose ici à l’échelle intercommunale, en veillant au maintien d’un développement équilibré du territoire de la côte ouest, à la consolidation du lien social, de notre vivre ensemble, de toutes ces valeurs qui nous tiennent à cœur…

La réussite pleine et entière de l’Ecocité, comme de tout projet d’aménagement, dépendra notamment de la réussite de son intégration dans son environnement…

Le défi est colossal mais je crois qu’il en vaut largement la peine et c’est pourquoi non seulement j’y souscris et je travaille à sa réussite, à vos côtés, M. le Président, dans l’intérêt de La Réunion et de tous les habitants de la côte Ouest.

Daniel Pausé, Maire de Trois-Bassins et vice-Président du TCO

Je tiens à saluer le projet Ecocité du TCO… J’adhère à son positionnement  à l‘échelle de l’intercommunalité, de la Réunion, de l’Océan Indien et à l’échelle nationale…

Je tiens à préciser que, bien loin d’être opposé à ce projet, j’espère que les Hauts et particulièrement la commune de Trois Bassins ne sera pas oubliée… 

En matière d’agriculture, il serait intéressant, de développer la production  Biologique et raisonnée dont les bénéfices sont incontestables. En limitant la pollution environnementale, c’est l’écosystème dans sa globalité qui est impacté positivement…

En matière de tourisme, il faudrait développer un tourisme durable qui est un réel secteur d’avenir pour La Réunion, pas seulement en terme d’opportunité de “business” mais surtout en terme de préservation de l’environnement de l’île et de son identité culturelle…

L’agrotourisme constitue actuellement une activité très dynamique mais relativement peu développée, elle représente néanmoins une niche du tourisme durable qu’il faudrait exploiter…

Il faut d’ores et déjà penser au rééquilibrage global et soutenir toutes les initiatives des territoires connexes…

Je suis pour le principe d’équité territoriale qui assurerait à tous les territoires du TCO et à leurs habitants les mêmes conditions d’accès aux services publics et privés , au logement, à l’emploi et à la vie sociale… Et surtout pour le principe de solidarité qui permet au plus petits de bénéficier du soutien des plus grands…


Cet article vous a-t-il été utile ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]


Cet article a été publié le , il y a 2 semaines. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 91 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.