Collecte sélective | Une enquête sur le tri des déchets en résidences collectives

Note : Cet article a été publié il y a plus de 6 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.

Le TCO lance du 25 janvier au 26 février 2021, une enquête sur le tri des déchets auprès de foyers habitant en résidences collectives sur Le Port, en partenariat avec la commune et les bailleurs.

© Shutterstock

La collectivité poursuit sa démarche de consultation auprès des usagers du territoire de la côte Ouest…

Après l’enquête proposée en ligne en fin d’année dernière pour recueillir vos avis dans le cadre d’une étude sur la gestion des déchets ménagers et assimilés, le TCO lance une enquête directement auprès de quelques habitants spécifiquement sur la pratique du tri des déchets en immeuble.

Pourquoi ?

Un constat : les déchets observés dans les bacs jaunes (collecte sélective) présentent une qualité de tri plus faible dans les résidences collectives comparé aux habitats individuels.

Concrètement, on ne retrouve pas uniquement les déchets recyclables acceptés (emballages en carton, papier, journaux et les magazines, bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques) ! D’autres déchets, souvent destinés au bac d’ordures ménagères ou à la borne à verre, y sont mélangés… Alors comment expliquer ces erreurs de tri ?

Dans quel but ?

© Shutterstock

Cette enquête vise donc à mieux appréhender les connaissances, les habitudes, comportements et pratiques des ménages en matière de tri des déchets. C’est aussi l’occasion de recueillir les attentes des familles pour faciliter le geste de tri.

Le diagnostic permettra par la suite de mieux vous informer en adaptant nos messages de sensibilisation, et de proposer des solutions à venir pour une meilleure gestion des déchets notamment en habitat collectif.

Finalité : optimiser la performance de tri des déchets (faire reculer le taux de refus au centre de tri) et augmenter les quantités et la qualité des déchets triés, en vue de leur recyclage. Autant de déchets qui n’iront pas à l’enfouissement !

Où ?

Dans un premier temps, l’enquête est lancée sur Le Port, commune qui compte un parc locatif social collectif de plus de 6 400 logements… un territoire d’observation favorable de par ses zones d’habitations denses.

Cette enquête menée par Cycléa pour le compte du TCO, concerne près de 400 foyers. Il s’agit d’un échantillon sélectionné de façon aléatoire parmi le parc immobilier des bailleurs partenaires, implantés sur la commune : SEDRE, SEMADER, SHLMR, SIDR et SODIAC.

Quand ?

5 semaines d’enquête, du 25 janvier au 26 février 2021

Comment ?

L’enquête, sous forme de questionnaire anonyme, est administrée en porte-à-porte par une équipe missionnée par le TCO. Si vous êtes concernés, nous vous remercions de leur réserver le meilleur accueil.

Nous comptons sur votre aimable collaboration. Vos contributions sont précieuses pour nous aider à améliorer ensemble notre cadre de vie ! Merci par avance pour votre participation 🙂

Perspectives : Suite au bilan de cette expérimentation qui sera établi fin mars, cette enquête serait amenée à s’étendre dans d’autres communes du TCO, afin d’avoir une vision à la fois plus globale du territoire et peut-être plus spécifique en fonction des zones géographiques.

Préparons ensemble l’avenir

Dans une stratégie globale avec les partenaires impliqués, nous souhaitons améliorer notre dispositif de collecte sélective sur tout le territoire de la côte Ouest.

Cette enquête participe à notre démarche de co-construction pour anticiper les exigences réglementaires à venir, annoncées notamment par la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire et à l’ordonnance du 29 juillet 2020 relative à la prévention des déchets. Cette dernière impose notamment :

  • de nouveaux objectifs de valorisation des déchets ménagers à atteindre ;
  • la lutte contre les pollutions plastiques ;
  • davantage de collectes séparées de déchets aux ménages afin de développer leur recyclage (papier, carton, métal, plastique, verre, bois, textiles, …) ;
  • la valorisation des biodéchets (généralisation du tri, compostage domestique ou partagé ou collecte séparée, …).

Nous sommes tous acteurs du changement ! Le changement commence par un premier pas… Trions mieux, trions plus !


Cet article vous a-t-il été utile ?

[Total : 0   Moyenne : 0/5]


Cet article a été publié le , il y a 6 mois. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 303 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.