Bonne nouvelle pour les automobilistes : le nouveau pont de la Rivière des Galets en service dès ce mercredi 23 décembre

Note : Cet article a été publié il y a plus de 7 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.

Sa livraison était très attendue par les automobilistes de l’Ouest et de l’île… Le nouveau pont de la Rivière des Galets sera officiellement ouvert à la circulation à partir de ce mercredi 23 décembre 2020, 5h du matin.

Cette scène de voitures sur le pont métallique (comme ici à gauche de la photo) ne sera plus d’actualité. Vous roulerez désormais sur le nouvel ouvrage (situé ici à droite) à découvrir avec ses 3 voies dans chaque sens de circulation.

La RN1 est l’un des axes routiers les plus fréquentés de La Réunion ! Si vous faites partie des 75 000 automobilistes qui franchissent quotidiennement la Rivière des Galets pour relier l’Ouest au Nord ou inversement, vous devriez désormais retrouver un trafic routier plus fluide et plus sécurisé dans cette zone. À noter que la circulation sera limitée à 90 km/heure.

Pour l’instant, le pont n’accueille pas encore les piétons et vélos. Ce sera le cas lorsque l’axe modes doux de plus de 3 mètres de large situé côté mer sera finalisé d’ici la mi-avril 2021.

Et si vous êtes au volant de poids lourds (> 19 tonnes), vous ne serez plus obligés d’emprunter l’axe mixte de Cambaie. En effet, le gabarit du nouveau pont le permet contrairement à l’ancien pont métallique. Ce dernier devrait être déconstruit en 2021 dès que la bretelle de sortie aura été basculée sur le nouvel ouvrage.

Infos pratiques

À noter toutefois que la bretelle de sortie vers le Sacré-Coeur étant prévue par le pont métallique, celle-ci restera interdite pour quelques mois encore aux poids lourds. Les poids lourds qui souhaiteraient sortir au Sacré-Coeur sont invités à sortir à l’échangeur suivant (ZAC 2000) ou au précédent (Cambaie) jusqu’à mi-avril 2021.

Ci-après, une vue aérienne de la circulation sur cet axe routier.

L’histoire de cet axe routier en quelques dates

Entre la commune du Port et celle de Saint-Paul, le nouveau pont de la Rivière des Galets s’insère entre les deux ouvrages existants de la RN1, distants d’une cinquantaine de mètres :

  • un pont métallique, pour le sens sud/nord à l’amont construit entre 1936 et 1939
  • et un pont en béton précontraint, pour le sens nord/sud, à l’aval livré en 1975.

Un ouvrage construit également pour résister aux aléas climatiques

Des fondations profondes ont été dimensionnées pour résister aux crues et à l’abaissement du lit de la rivière. Deux tabliers en charpente métallique ont ensuite été posés sur des appuis en béton armé.

Ce nouveau pont a été dimensionné pour résister aux crues majeures de la rivière et aux phénomènes météorologiques les plus intenses.

L’intervention du TCO dans la sécurisation des infrastructures et des habitants du quartier

“En collaboration efficace et constructive avec les équipes de la Région, notamment  en mutualisant les accès de chantier,  le TCO vient également de finaliser des travaux de confortement des fondations de l’épi participant à la protection du quartier de la Rivière des Galets.

Cet épi n°4 étant très sollicité pendant les crues, ces travaux financés par l’Europe et l’État vont permettre d’affronter la saison cyclonique plus sereinement même si nous ne sommes jamais à l’abri d’évènements extrêmes. C’est aussi pourquoi nous entreprendrons l’année prochaine, les travaux de confortement des épis 5 et 6.

Depuis 2018, date du transfert de la compétence de la Gestion des Milieux Aquatiques et de la Prévention des Inondations (GEMAPI) et avec les travaux des épis 5 et 6 en 2021, ce seront plus de 11M € qui auront été mobilisés par le TCO pour le  renforcement et  l’entretien des ouvrages de protection contre les inondations de la Rivière des Galets, ce qui démontre  notre engagement de nouveau maître d’ouvrage.” (Emmanuel Séraphin, président du TCO)

Retour sur l’actu du jour

L’inauguration officielle a été ouverte par Dominique Fournel, vice-président de la Région Réunion, qui a rappelé l’historique du chantier et les caractéristiques techniques de ce nouvel ouvrage.

L’inauguration officielle par la Région Réunion a eu lieu ce mardi 22 décembre 2020, en présence notamment des élus et représentants de la Région, du Département, du TCO, de la mairie du Port et de la mairie de Saint-Paul.

Quelques extraits de l’intervention d’Emmanuel Séraphin, président du TCO et premier adjoint de la maire de Saint-Paul

“La complexité de ce chantier, dictée par des enjeux de sécurité, mérite d’être soulignée.”

“J’ai noté en particulier que sa réalisation a pris en compte la question essentielle de l’approvisionnement de la population en eau et que la capacité du réseau d’eau potable a été doublée. Le TCO, désormais compétent sur la gestion de l’eau, se félicite de cette avancée.”

“Nous avons la conviction que c’est ici, dans l’Ouest, que se joue une part importante de la dynamique de développement économique de La Réunion… Les zones d’activités du Port et de la Rivière des Galets, les zones d’activités économiques de Cambaie, sont des zones stratégiques qui génèrent des flux et des types de circulation sans comparaison avec aucune autre région de l’île.”

“S’agissant plus particulièrement de la Zone Arrière Portuaire – qui à nos yeux doit être dédiée aux activités de production en lien direct avec Le Port – le TCO, en relation avec les acteurs économiques du territoire, s’impliquera pleinement pour entrer dans une phase de réalisation. La fusion récente des dispositifs que nous portons, le Contrat de Transition Écologique et le contrat de Territoire d’Industrie,  participe à cette dynamique.”

“Et demain, avec l’émergence du grand projet de l’Ecocité … ce sont 200 hectares maitrisés et aménageables dont une première opération publique d’aménagement de 76 hectares avec la création prochaine de la ZAC Cambaie Oméga. C’est dire l’importance de la liaison entre les villes du Port, de La Possession, et de Saint-Paul mais aussi de l’importance du maillage de ce pont avec les autres voies de communication.”

“Nous sommes notamment interpellés sur l’urgente nécessité d’un raccordement de la RN1 avec le CHOR.”

“D’autres ouvrages méritent d’être réalisés. Je pense notamment à une liaison entre la Rivière des Galets, et La Plaine – Bois de Nèfles. Le principe de cette liaison est d’ailleurs acté dans le Schéma d’Aménagement Régional.”

“Je pense également, à un pont de franchissement de l’Étang Saint-Paul, qui doit permettre d’optimiser les effets attendus du prolongement de l’axe mixte.”

“La question des déplacements et des flux de circulation exige, comme tout le monde l’admet aujourd’hui, l’ouverture de véritables alternatives au tout-automobile. Les voies cyclables, et demain le transport ferroviaire, avec notamment notre projet du Tram Ouest, doivent constituer des priorités partagées. Je note aussi avec satisfaction qu’une voie dédiée aux vélos est prévue sur ce nouveau pont.”

“Je souhaiterais évoquer 2 sujets majeurs : la protection contre les crues  … et l’épuisement des matériaux de construction …”.

“Nous devons faire preuve d’imagination et d’innovation pour trouver les solutions techniques dictées par les nécessités du développement, en harmonie avec notre environnement.”

► Téléchargez l’intégralité du discours d’Emmanuel Séraphin.

 

Une minute de silence a été observée en l’honneur de Ivan Hoareau, secrétaire général de la CGTR, disparu le 20 décembre.

Tous les travailleurs (80 salariés) qui ont œuvré depuis 2017 sur cet ouvrage de 430 mètres de long (soit 1 500 mètres de nouvelles voies), ont été salués à travers deux médailles d’honneur qui ont été remises respectivement à Thomas Kavaj (Chef de service ETN Nord DEGC Région Réunion, au titre de la maîtrise d’œuvre) et à Harry Puylaurent (chef d’équipe Génie Civil, en contrat avec GTOI et sur le projet depuis 2 ans et demi).

Puis les officiels ont foulé le bitume pour dévoiler la plaque inaugurale du nouveau franchissement de la Rivière des Galets ainsi que la plaque commémorative en hommage à Bernard Siriex, président de la FRBTP de 2012 à 2019. Sa fille Mélody Siriex a salué toute l’implication de cet homme d’action dans la construction de grands chantiers sur l’île et rappelé sa citation bien connue des Réunionnais : “Quand le BTP va, tout va!”.


Cet article vous a-t-il été utile ?

[Total : 1   Moyenne : 1/5]


Cet article a été publié le , il y a 7 mois. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 343 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.