Conseils en cas de Vigilance météo – Phénomènes dangereux (cyclone, tempête, etc)


Environnement

Les cyclones peuvent causer des dégâts importants sur les équipements, les voiries, les réseaux électriques, les réseaux d’eau mais aussi sur la gestion des déchets. En effet, en 2014, le cyclone Béjisa qui a frappé violemment la côte ouest de l’île a entraîné une surproduction de déchets végétaux de près de 18 000 T collectés durant 7 semaines pour un montant de 3 340 000 millions d’euros ! Plus de 8% du budget annuel…

Voici quelques conseils pour bien se préparer à la saison cyclonique :

  • Élaguez et nettoyez votre jardin régulièrement. N’attendez pas l’approche d’un cyclone pour le faire, car le volume des déchets risque d’être trop important pour que le camion puisse tout ramasser lors de la collecte.
  • Coupez les branches des arbres qui sont trop hautes, fragiles ou pouvant représenter un risque ou une gêne (câble électrique, branche au-dessus du toit ou du véhicule par exemple),supprimez toutes les branches inutiles ou trop longues de vos arbustes et haies qui risquent de casser sous la force du vent.

Pensez à anticiper vos travaux de jardins en respectant le calendrier de collecte des déchets végétaux.

Vous pouvez aussi vous rendre en déchèteries (consultez la « Météo des déchèteries« ) ou pratiquer le compostage des déchets peu volumineux.

Avec les fêtes de fin d’année, la production de déchets augmente sensiblement. Nous vous donnons toutes les infos pratiques pour une bonne gestion de vos déchets >> http://www.tco.re/actualites-de-la-cote-ouest/faq-infos-pratiques

Restez informés !

Pour ne pas être pris au dépourvu, tenez-vous régulièrement informés de la météo auprès de MétéoFrance, des médias, des communiqués de la Préfecture, des communes, du TCO, etc…

Tout au long de l’année, Météo-France La Réunion émet des bulletins de vigilance météorologique (comme pour les fortes pluies, les vents forts, les orages, les fortes houles) lorsque des phénomènes météorologiques dangereux sont susceptibles de se produire et vous prévient lors de l’approche d’une tempête ou d’un cyclone tropical <<<Consultez la carte .

Prévisions Météo des communes du TCO

Sites de passionnés de météorologie sur l’île

Préparez-vous

Mieux préparés, mieux informés, vous serez en mesure d’agir et d’aider vos proches plus efficacement face à une situation d’urgence.

Au domicile

  • Amenez en déchèterie tous vos objets encombrants dont vous ne vous servez plus, pouvant être emportés par le vent ou devenir de potentiels gîtes larvaires après l’épisode pluvieux
  • Rentrez les objets (pots de fleurs, stores et rideaux, lampes, tables, chaises, etc) présents à l’extérieur de la maison et susceptibles d’être emportés par le vent ou de se casser.

Ce sera autant de travail en moins après le passage du cyclone !

Pensez à rentrer vos animaux domestiques (chiens et chats) qui ont souvent peur du tonnerre des feux d’artifice et des pétards !

Préparez votre habitation (élaguez les arbres à proximité de votre habitation et des lignes téléphoniques, vérifiez l’état de votre toiture, des portes et des fenêtres, vérifiez l’état des fossés d’évacuation des eaux, de vos gouttières…).

Les branches des arbres ne doivent pas être trop proches des fils. Ainsi, les distances idéales de sécurité sont les suivantes :

  • 1 m des fils électriques basse tension nus
  • 1 m des fils électriques basse ou haute tension isolés
  • 2 m des fils électriques nus haute tension (Arrêté technique du 17 mai 2001)

Si une de ces valeurs est atteinte, l’élagage devient obligatoire. Pour en savoir plus sur vos droits et obligations, consultez le site internet de EDF Réunion.

Contactez votre mairie pour connaître les adresses des centres d’hébergement prévus à proximité de votre domicile et connaître le numéro d’appel de la permanence de sécurité. Repérez le trajet le plus sûr pour vous y rendre.

Constituez un kit d’urgence :

  • eau (6 litres par personne en petites bouteilles) ;
  • un stock de vivres non périssables de secours consommant peu d’eau (fruits secs, conserves, petits pots pour bébé, barres énergétiques, etc. ) ;
  • radio avec piles ou batteries, ou bien radio à manivelle ;
  • bougies, allumettes ou briquets  ;
  • lampe de poche avec deux jeux de piles de rechange ou bien lampe à manivelle (dynamo) ;
  • outils de base (couteau de poche multifonction, ouvre-boîte, sifflet, gilet jaune) ;
  • trousse médicale de premiers soins (bandelettes, alcool, sparadrap, paracétamol, anti-diarrhéique, produits hydro-alcooliques pour les mains) ;
  • vos médicaments de traitement en cours ;
  • des jeux divers (cartes, dés, dominos). Si la situation devait durer, cela permet de passer le temps.
  • En cas de besoin d’évacuation d’urgence, prévoyez un sac contenant a minima vos papiers d’identité et photocopie, de l’argent liquide et carte de crédit, votre téléphone portable et chargeur, les doubles des clés de maison et de voiture.

Les consignes

Les consignes générales s’appliquent et sont complétées par un certain nombre de consignes spécifiques au risque cyclonique.

Avant

  • Renforcer les structures (hauban, toiture…).
  • Occulter les ouvertures avec des panneaux de bois cloués.
  • Poser des bandes de papier collant sur les baies vitrées.
  • Démonter les grandes baies vitrées.
  • Stocker les outils nécessaires.
  • Enlever ce qui peut devenir un projectile.
  • Constituer des réserves de serpillières et de seaux ; placer ses réserves dans des sacs étanches (aliments, vêtements, médicaments).
  • Rentrer les animaux.
  • Amarrer les canots le plus loin possible.
  • Gagner les abris municipaux.

Pendant

  • Repérer les endroits les plus résistants du local et s’y tenir (pièce centrale, wc, placard, cage d’escalier).
  • S’éloigner des baies vitrées.
  • Surveiller la résistance de l’abri.
  • Ouvrir sous le vent au cas où une ouverture cèderait.
  • Surveiller le risque d’inondation.
  • Se méfier du calme de l’oeil du cyclone (il y aura inversion et renforcement des vents après l’oeil).
  • Redoubler de vigilance la nuit.
  • Attendre impérativement la fin d’alerte pour sortir.

Pour connaître les attitudes à adopter avant, pendant et après une situation d’urgence, consultez http://www.risques.gouv.fr

Pensez également à :

  • des vêtements de rechange et des chaussures
  • du papier hygiénique et un essentiel d’hygiène personnelle, un sac de couchage, un sac plastique pour protéger les objets de valeur et les papiers importants.

Les numéros d’urgence à retenir :

  • 15 SAMU le service d’aide médical urgent
  • 17 POLICE SECOURS pour signaler une infraction qui nécessite l’intervention de la police ou de la gendarmerie
  • 18 SAPEURS-POMPIERS pour signaler une situation de péril ou un accident et obtenir une intervention rapide
  • 114 Numéro d’urgence pour les personnes sourdes et malentendantes

Les numéros des répondeurs téléphoniques de Météo-France La Réunion

  • 08 92 68 08 08 pour les prévisions météorologiques
  • 08 97 65 01 01 pour le point cyclone

Sur les réseaux sociaux, ne relayez pas les rumeurs et suivez les comptes officiels

sur Twitter

  • Le TCO @TCO974
  • le préfet de La Réunion : @Prefet974
  • le SDIS 974 : @SDIS974

sur Facebook

L’alerte

L’efficacité des mesures préventives nécessite de pouvoir répercuter, rapidement et efficacement, les informations apportées par la surveillance météorologique (évolution et intensité du phénomène) aux autorités administratives et à la population concernées.

L’alerte cyclonique à la Réunion (vigilance, alertes orange et rouge, phase de sauvegarde).
TABLEAU DES ALERTES ET CONSIGNES A LA POPULATION (format pdf – Source Préfecture de La Réunion)

L’organisation des secours

Le maire peut élaborer sur sa commune un plan communal de sauvegarde qui est obligatoire si un Plan de Prévention des Risques est approuvé. Si la situation le nécessite, le Préfet a la possibilité de mettre en oeuvre le plan Orsec.

 

Tenez-vous informés des modifications potentielles que cela entraîne sur le calendrier de collecte sur le site internet, dans les média… Il est possible qu’il y ait des jours de décalage par rapport au calendrier.

Pour éviter de saturer les voiries, n’évacuez pas tous vos déchets (encombrants et déchets végétaux) le lendemain ou surlendemain du cyclone. Il faut absolument respecter votre calendrier de collecte ou vous rendre en déchèterie.

Attention à la marée de tempête qui peut intervenir après le cyclone.

Évaluez les dangers :

  • S’éloigner des points bas,
  • Ne pas toucher aux fils électriques ou téléphoniques à terre,
  • Faire attention aux objets prêts à tomber (tôles, planches, arbres…),
  • Vérifier l’état des aliments…
  • Réparer et conforter la maison.
  • Prêter secours pour dégager les voies de communication.
  • Eviter les déplacements.
  • Conduire avec prudence.
  • Ramasser les animaux morts.

Pour connaître les attitudes à adopter avant, pendant et après une situation d’urgence, consultez http://www.risques.gouv.fr