Publié le 23 décembre 2015

Les privés investissent dans l’EcoCité, aux côtés de la ville de Saint-Paul et du TCO.


Note

Cet article a été publié il y a plus de 21 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.

C’est une première à La Réunion !

Les élus de Saint-Paul et ceux du Territoire de la Côte Ouest ont donné un avis favorable pour la réalisation de projets urbains partenariaux (PUP) avec d’une part, la Société de Concassage et de Préfabrication de La Réunion (SCPR) et d’autre part, les Consorts Louapre, pour l’aménagement d’équipements sur l’EcoCité à Cambaie.

Après négociations et autres pourparlers, des efforts ont été consentis de part et d’autres afin d’aboutir à un rapport gagnant-gagnant.

Ce matin, les différents protagonistes s’étaient donné rendez-vous au TCO pour officialiser ces accords et signer les conventions.

Le président du TCO, Joseph Sinimalé a salué la participation active des acteurs économiques à ce projet d’envergure. Il s’est félicité que les acteurs privés reconnaissent l’intérêt général de l’EcoCité. De son côté, M. Sébastien Langlois de la SCPR a exprimé sa « fierté de participer à ce projet d’envergure européenne », insistant sur le fait  que sa société, propriétaire de quelque 80 000 m² a toujours souhaité être partenaire de cette EcoCité. Les Consorts Louapre ont pour leur part avoué qu’ils ont fait un gros sacrifice en ne gardant que 25% de leur terrain, mais qu’ils étaient eux aussi contents de participer à ce grand projet d’aménagement.

Dans le projet EcoCité, ces projets urbains partenariaux permettront la participation des privés pour un montant de plus de 7 millions d’euros.

signature PUP_001C’est dans le cadre de ces PUP que la SCPR et les Consorts LOUAPRE verseront plus de 7 Millions d’euros pour financer des équipements publics tels que gymnase, pôle scolaire, plateau d’évolution, équipement socioculturel, square etc.

L’EcoCité est en construction, et la société SCPR et les Consorts LOUAPRE participeront pleinement à sa réalisation à compter de 2020.

D’ici là, les efforts de la ville de Saint-Paul et du TCO seront quant à eux consacrés à la poursuite des études techniques et programmatiques, à la réalisation des études environnementales, de planification urbaine et financières pour établir le Plan de financement de l’EcoCité (au 1er semestre 2016) ; obtenir le futur Plan local d’urbanisme approuvé (au 2ème semestre 2018) ; engager les travaux de prolongement de l’axe mixte jusqu’au centre-ville de Saint-Paul et de tirer les réseaux pour le démarrage des opérations de constructions (au 2ème semestre 2019) ; notifier les premières autorisations d’urbanisme ; poser les 1ères pierres ; et doter le bassin Ouest d’un transport en commun efficace et exemplaire (au 1er trimestre 2020).

L’EcoCité est le plus grand projet urbain de l’île de La Réunion. C’est un projet complexe, de par son échelle (5 000 hectares), de par sa durée (+ de 30 ans) et son coût (3 milliards d’euros). Enfin, c’est la seule EcoCité d’outre-mer à être distinguée.


Vous avez apprecié cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Cet article a été publié le , il y a 2 années. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 1 067 fois.

N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news.

Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.

Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...