Coopération décentralisée : la Délégation Seychelloise de Victoria en visite au Centre de tri des déchets du TCO


Note

Cet article a été publié il y a plus de 22 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.

Ce matin, jeudi 4 février, la maire de la ville de Victoria (Seychelles), Mme Jacqueline Moustache-Belle, le vice-président du Territoire de la Côte Ouest, Monsieur Yoland Velleyen et le directeur général de la société Cycléa, Monsieur Olivier Wagner, ont visité le Centre de tri des déchets ménagers du TCO, au Port. Cette rencontre a également permis de faire le point sur le partenariat de coopération décentralisée entre les différentes collectivités.

Si les Seychellois participeront aux côtés des autres îles de l’Océan Indien à la Conférence Régionale des villes et collectivités de l’Océan Indien qui se déroulera à Saint-Denis les 5 et 6 février, ils sont aussi venus à La Réunion pour rencontrer les élus de la ville de La Possession et visiter des équipements.

Le centre de tri des déchets du TCO fait partie du programme de visite de la délégation seychelloise. Les Seychellois sont en effet intéressés par cet équipement qui n’existe pas encore chez eux. La valorisation et le tri des déchets sont des enjeux majeurs pour les Seychelles, et pour Victoria plus particulièrement, la plus grande ville de l’archipel, comptant plus d’un tiers de la population seychelloise avec ses 24 701 habitants.

cabine tri

La commune de La Possession et celle de Victoria ont signé une convention de coopération décentralisée afin de mettre en place une filière de gestion et de valorisation des déchets dans la ville Seychelloise.

Les Seychellois font ainsi appel à l’expertise réunionnaise dans ce domaine pour les aider à mieux appréhender la problématique du tri et du traitement des déchets en milieu insulaire et tropical. Et de par sa compétence, le TCO est directement concerné par cette coopération.

Historiquement, le TCO est compétent en matière de coopération décentralisée pour accompagner les projets internationaux de ses communes membres, et d’autant plus quand ils concernent l’une des compétences qui lui ont été transférées. C’est précisément ce qui justifie ici la participation de l’agglomération, à hauteur de 4 350 euros.

Velleyen et Moustache-Belle


Vous avez apprecié cet article ? Partagez-le avec vos amis :


Cet article a été publié le , il y a 2 années. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 1 080 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.

Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...