Le composteur pédagogique

4 février 2022
Territoire de la Côte Ouest

Dans le cadre de votre projet, vous devez mettre en place un système permettant de transformer vos biodéchets (ou plutôt vos bio-ressources!), c’est-à-dire restes de fruits, restes alimentaires, déchets végétaux , en matière utilisable dans des plantations. Les techniques existantes sont nombreuses mais les plus connues et efficaces sont le compostage, le lombricompostage, les poules ou encore le paillage (pour les déchets végétaux).

Parmi les outils pédagogiques à votre disposition, nous vous fournissons un lombricomposteur et des lombrics sur simple demande . Le guide passerelles « réduire ses déchets, nourrir la terre » vous offre le contenu pédagogique tout en suivant le programme scolaire.

Le composteur que vous propose la collectivité n’est pas vraiment très adapté aux enfants: il est assez grand et les manipulations sont impossibles pour la plupart des enfants sauf à partir du CM1. Pourtant c’est la technique la plus simple et la plus courante pour transformer nos biodéchets chez nous.

Pour faciliter son appropriation pédagogique, nous vous proposons ci-dessous une installation type de composteurs pédagogiques.

Il s’agit simplement de contenants, ici des poubelles noires percées (elles ont l’avantages d’avoir un couvercle pour maintenir l’humidité du tas de matière mais ça pourrait être des pots de fleurs ou autres). L’essentiel est d’avoir une contenance suffisante pour y mettre vos biodéchets de la classe (au moins 30L) et d’avoir ou de faire quelques trous pour laisser passer l’air. Remarque importante: Même si ce n’est pas visible sur la photo ci-dessus, tous les bacs doivent être troués.

 

Nous vous recommandons 3 bacs pour avoir l’installation type qui permet d’avoir :

1. Un bac de stockage des matières sèches (feuilles mortes, brindilles, papiers et cartons bruns déchiquetés, broyat de bois, etc) essentielles à un processus de compostage maîtrisé et sans odeurs.

2. Un bac d’apports où vous pouvez déposer vos biodéchets humides (restes alimentaires) et faire le mélange avec les matières sèches.

3. Un bac de maturation pour donner le temps aux matières de se décomposer sans interrompre les apports de biodéchets.

 

Ces bacs sont à hauteur d’enfants dès la maternelle. Leur achat peut être pris en charge par la subvention des projets Lékol’O sachant qu’une poubelle de 50L ne coûte que 12€.

Il est tout à fait possible de fabriquer quelque chose de similaire en contact direct du sol simplement contenu par des planches…

Si vous avez encore des questions sur la pratique même du compostage ou du paillage, et que vous n’avez pas suivi une des formations spéciales pour les enseignants, vous pouvez toujours nous envoyer un mail pour nous manifester votre intérêt dans la formation à : [email protected].

Pour des questions d’ordres techniques sur la pratique du compostage ou du paillage, vous pouvez poser vos questions sur le même courriel.

Pour les questions relatives à l’appel à projets, vos référents EDD sont vos contacts privilégiés.