L’ananeraie ou in Karo Zanana

1 avril 2020
EEPU St Leu Centre↗

Cet article a été écrit par les élèves accompagnés de leurs enseignants, dans le cadre des projets Lékol’O - Réduisons nos déchets organiques sur le territoire de la côte Ouest.
×

Les différentes étapes:

  1. Lors des ventes de gâteaux au marché forain, nous avons croisé beaucoup de personnes. Dominique, une dame de la garderie a récupéré des têtes d’ananas au marché forain.
  2. Elle a nettoyé les têtes et mis les couronnes à tremper dans de l’eau pendant deux semaines.
  3. Les ananas ont germé. On a eu donc de nouveaux plants.
  4. A l’école, on a mis en terre ces nouveaux plants. On a créé un espace que pour les ananas. On l’appelle l’ananeraie. C’est comme ça qu’on appelle un lieu où l’on ne plante que des ananas.
  5. Dans notre ananeraie, on a rajouté les plants que la maîtresse avait ramené à la rentrée.
  6. Et là, chaque jour, on arrose. On promet de ne mettre aucun engrais, pas de produits chimiques. Le sol est composé de terre (heu, à St Leu, c’est du sable, de la roche, des restants de coraux..), de compost et de paille.
  7. Dernièrement, nous avons récupéré d’autres têtes d’ananas, nous avons mis à germer. Nous espérons agrandir notre “karo zanana”

Un sol riche

Germination

Mise en terre

Ananas récupéré

Ananas 2 ans

L'ensoleillement

EEPU St Leu Centre
Saint-Leu

Le Potager responsable