Le mystère des « boules » du compost

24 juin 2019
COMBAVAS↗

Cet article a été écrit par les élèves accompagnés de leurs enseignants, dans le cadre des projets Lékol’O - Réduisons nos déchets organiques sur le territoire de la côte Ouest.
×

Lorsque nous avons observé le compost nous avons trouvé des boules qui ressemblent à des œufs de Pâques. Nous avons fait plusieurs hypothèses. Nous pensons que cela peut être des œufs d’insecte, une réserve de nourriture, ou la crotte d’un animal. Lorsque nous sommes revenus de vacances, nous avons trouvé toutes les boules éventrées et de nombreuses bébêtes l’argent exploraient la surface du compost dans le vivarium. Nous avons alors cru que les boules étaient les œufs des bébêtes l’argent.

Mais en y réfléchissant, il n’est pas possible qu’un animal ponde un œuf plus gros que lui. La maîtresse nous a alors rappelé que beaucoup d’insectes sont d’abord des larves (comme la chenille qui deviendra papillon) et qu’en fait ce qu’on a pris pour des vers blancs étaient les larves de la bébête l’argent. Lorsqu’elle est assez grande, la larve s’entoure d’une coque dure, maçonnée à l’aide de terre, de matières végétales et de déjections. C’est dans sa boule de terre qu’elle se métamorphose puis elle sort en la cassant en deux. Nos bébêtes l’argent sont donc nées pendant les vacances.

COMBAVAS
Saint-Paul

Rien ne se perd rien ne se crée tout se transforme