Le projet d’agglomération du TCO


Le projet d’agglomération « détermine, d’une part, les orientations que se fixe l’agglomération en matière de développement économique et de cohésion sociale, d’aménagement et d’urbanisme, de transports et de logement, de politique de la ville, de politique de l’environnement et de gestion des ressources […] et d’autre part, les mesures permettant de mettre en œuvre ces orientations » (loi du 25 juin 1999).

Le TCO a engagé l’élaboration de son projet d’agglomération en mars 2003. Un programme d’actions a été contractualisé le 29 décembre 2003. Il fixe le programme de travail de la communauté d’agglomération dans ses différents domaines de compétences.

Les quatre grandes orientations structurant le projet sont :

  • Organiser le territoire pour faire face au défi de la croissance
  • Optimiser l’activité économique et l’emploi
  • Construire un projet de développement et de vie durable
  • Affirmer l’identité et la culture du territoire

Le scénario retenu fixe les grands principes d’aménagement et de développement à 20 ans pour le territoire. Il propose un développement adapté à chacune des composantes du territoire : la zone littorale, les mi-pentes, les Hauts et les zones naturelles d’altitude.

Ce scénario privilégie :

  • La constitution d’un cœur d’agglomération entre Saint-Paul ville, Le Port et La Possession
  • Le rééquilibrage du territoire ouest vers les Hauts et le sud en se servant de la route des Tamarins
  • Le rééquilibrage en termes de répartition des zones de développement économique, de logements sociaux
  • Le rapprochement entre l’habitat et l’emploi
  • La préservation et le développement des espaces agricoles
  • La préservation et la mise en valeur du cadre de vie
  • Un aménagement du littoral de qualité
  • Un développement harmonieux des politiques culturelle et sportive

Le projet d’agglomération du TCO

  • Mettre l’homme au cœur du processus de développement du territoire
  • Faire valoir l’intérêt public dans l’aménagement du territoire de l’ouest

Cinq axes stratégiques d’intervention :

  • La construction de l’agglomération
  • Les politiques résidentielles
  • Le développement économique et l’emploi
  • L’aménagement, le développement durable et la gestion de l’espace
  • Les nouvelles citoyennetés