Développement économique


Le TCO se singularise par des enjeux économiques liés à la présence de Port Réunion. Seul port marchand de l’île, c’est un vecteur économique et logistique fondamental pour le département.

Bourse des locaux
Bourse du foncier et de l’immobilier d’entreprise

Chiffres INSEE (2011) :
Au 31/12/2011 (source: INSEE/Clap – ensemble des activité), l’Ouest comptait 19 443 établissements actifs sur son territoire répartis comme suit :

Total Ets actifs
Le Port 3923
La Possession 2221
Saint-Leu 2706
Saint-Paul 10123
Les Trois-Bassins 470
Ets actifs agriculture Ets actifs industrie Ets actifs construction
Le Port 66 433 238
La Possession 120 212 235
Saint-Leu 400 201 312
Saint-Paul 826 878 859
Les Trois-Bassins 101 38 58
Ets actifs commerce services Ets actifs adm publique
Le Port 2696 490
La Possession 1331 323
Saint-Leu 1289 504
Saint-Paul 5979 1581
Les Trois-Bassins 184 89

Un service d’accueil mutualisé
Le TCO organise l’accueil des entreprises sur son territoire, notamment en créant, aménageant, entretenant et gérant des zones d’activités industrielle, portuaire, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, d’intérêt communautaire. Avec un ambitieux programme d’espaces économiques pour les vingt ans à venir, il affirme son rôle en matière d’anticipation des besoins des entreprises et d’aménagement du territoire.

Il développe une « polarité » économique forte autour du complexe portuaire de Port Réunion et du projet de coeur d’agglomération du TCO labellisé « ÉcoCité ».

Il met également en place des actions de développement économique d’intérêt communautaire.

LA PROGRAMMATION ET LA COMMERCIALISATION DES ZONES D’ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES

Disposant à ce jour de 350 hectares d’espaces économiques, soit 42 % de la superficie totale des zones d’activités de La Réunion, le TCO a programmé, dans le cadre de son schéma de développement économique, quelque 200 hectares supplémentaires sur les dix ans à venir.

Ces futures zones d’activités économiques entendent répondre aux enjeux suivants :

  • Conforter les activités économiques autour d’équipements structurants tels que le port
  • Muscler le tissu industriel
  • Augmenter le taux de création d’entreprises et développer l’emploi
  • Donner une plus grande lisibilité au développement des zones
  • Répondre à la diversité de la demande des entreprises
  • Satisfaire la demande endogène, tout en étant compétitif pour attirer la demande exogène

Pour répondre aux demandes d’installation des entreprises et apporter une meilleure lisibilité de l’offre, le TCO étudie la faisabilité d’un service mutualisé d’accueil des entreprises.

Ce nouveau service nécessite la mise en œuvre d’outils performants (fichiers des demandes et des disponibilités en parcs d’activités, extension de la bourse des locaux à l’ensemble des cinq communes, expertise en analyse de dossiers d’entreprises…). La commission intercommunale de commercialisation des parcelles, expérimentée sur l’Écoparc, sera mise en œuvre pour toutes les demandes de commercialisation du territoire.

 


Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...