Le PDU (Plan de Déplacements Urbains)


Le TCO définit les principes d’une politique globale des transports à l’échelle de l’agglomération, à travers son Plan de Déplacements Urbains (PDU).

Le constat est simple : les embouteillages sont monstrueux et invivables. Pour y remédier, le TCO propose des solutions diverses dans son Plan de Déplacements Urbains aujourd’hui finalisé. Ce document comporte une liste d’actions concrètes induisant des conséquences à tous les niveaux, pour tout un chacun et pour une durée de quinze ans. Une enquête publique a eu lieu du 10 octobre au 25 novembre 2016  pour vous informer et vous demander votre avis.

Un PDU, c’est quoi ?
Le Plan de Déplacements Urbains, PDU, fixe la politique de déplacements tous azimuts pour les quinze ans à venir. Il concerne toute la population du TCO, soit quelques 215 000 personnes.

Le PDU est un document réglementaire qui concerne à la fois l’organisation des transports collectifs, le développement de la pratique du vélo et de la marche à pied, la protection de l’environnement, la lutte contre l’insécurité routière, ou encore la question du stationnement, des livraisons de marchandises, du désenclavement des Hauts, etc..

C’est un projet ambitieux qui propose des objectifs significatifs de report modal, principalement en faveur des transports en commun et des modes doux dont le développement devient une priorité.

visuel-enquete-public-deplacement-urbainMobilité, modes de transport, accessibilité, … Les usagers ont pu donner leurs avis.

Enquête publique du 10 octobre au 25 novembre 2016

  • Visite guidée vers le PDU

Les grandes orientations du PDU

  1. Développer et dynamiser le système de transports publics
  2. Encourager les circulations douces (vélo et marche à pied)
  3. Développer l’intermodalité, c’est à dire la combinaison des différents modes de transport entre eux
  4. Réduire les nuisances liées aux transports
  5. Rendre l’agglomération accessible à tous
  6. Accompagner le développement économique
  7. Désenclaver les Hauts

Le PDU porte principalement sur le transport de personnes, mais aussi sur le transport de marchandises, et plus généralement sur l’ensemble des modes de déplacement (la marche à pied, la voiture, les transports collectifs, le vélo…). Le PDU est donc un outil global, au service d’objectifs ambitieux.

Le PDU est organisé autour de 8 axes d’intervention :

  • L’amélioration de la sécurité de tous les déplacements ;
  • La diminution du trafic automobile ;
  • Le développement des transports collectifs, de l’usage de la bicyclette et de la marche à pied ;
  • L’aménagement et l’exploitation du réseau principal de voirie d’agglomération ;
  • L’organisation du stationnement sur le domaine public, sur voirie et en souterrain ;
  • L’amélioration du transport et de la livraison de marchandises ;
  • L’encouragement pour les employeurs à entamer une réflexion sur le transport de leur personnel ;
  • La mise en place d’une tarification et d’une billettique intégrée.

Au-delà de l’énoncé d’une stratégie globale de déplacements, le PDU décline dans chaque axe d’intervention des mesures d’aménagement et d’exploitation à mettre en œuvre.

 

Visite guidée du PDU

Amélioration en qualité et quantité du réseau de transports collectifs, organisation du stationnement des centres-villes, réglementation stricte des transports et des livraisons de marchandises, incitation à la pratique du vélo, à la marche à pied et à la combinaison des modes de transport… l’objectif global du PDU consiste à alléger le réseau routier en rééquilibrant la donne en faveur des transports publics et des circulations douces.

Un ensemble de mesures qui va changer la vie et que chacun peut influencer par son comportement quotidien.

Le TCO vous propose une synthèse du projet de PDU en 10 panneaux d’information.

Télécharger le PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS DU TCO

Quelques exemples d’actions du PDU : ce qui va changer la vie !

Aujourd’hui, les transports en commun ne réussissent pas à répondre aux besoins de mobilité de la population. Temps de parcours trop longs, manque de confort, fréquences insuffisantes, qualité de service à améliorer… Le PDU prévoit de faciliter la circulation des bus et des cars et de les extraire des embouteillages par des voies réservées, des couloirs d’approche aux carrefours, des contresens bus, des feux prioritaires. C’est ce qu’on appelle les itinéraires privilégiés dont les deux premiers ont déjà été choisis (voir Cinq Communes à la Une n°9).

Les différents paramètres de qualité des transports publics seront améliorés grâce à une restructuration du réseau Eolis, étudiée en fonction du tracé du futur tram-train, des temps de parcours, fréquences, confort, régularité des horaires, correspondances et dessertes en vélo-taxis, par exemple.

Vélo et marche à pied occupent également une place de choix dans les actions prévues : itinéraires cyclables, stationnement des vélos, amélioration de la sécurité routière, cheminements piétons continus et sécurisés dans les centres et les bourgs, notamment ceux des Hauts. C’est inscrit dans le Schéma Directeur Intercommunal Vélo (SDIV) et 2007 verra ce projet se finaliser pour une mise en œuvre progressive.

A vélo dans le bus
Pour faciliter l’utilisation combinée de plusieurs modes de transport, genre « je gare ma voiture en périphérie pour prendre le bus » et ainsi désengorger les centres-villes, des parcs de stationnement-relais seront créés, les vélos pourront être embarqués dans les bus ou encore les nouveaux tarifs proposés auront de quoi séduire.

Autre facette de la problématique des déplacements : celle de la part importante des déplacements générés par le monde du travail et, de manière combinée, celle de la perturbation de l’activité économique par les bouchons. Là encore, le PDU propose des actions innovantes comme celle de réglementer le stationnement des voitures garées du matin au soir dans des zones denses pendant que leurs propriétaires sont au travail, de proposer un stationnement en périphérie relayé par un transport collectif.

Les zones d’emplois seront mieux desservies en transports collectifs, le co-voiturage encouragé et les entreprises incitées à prendre en charge les frais d’abonnement de leurs employés aux transports en commun. Les livraisons de marchandises seront quant à elles réglementées en matières d’emplacements, horaires, itinéraires et tonnages, et seront strictement surveillées.


Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...