Compétence « Tourisme »


Avec 421 900 touristes en 2009, 336 M€ de recettes extérieures et 9000 emplois directs, le tourisme est un domaine d’activité stratégique pour La Réunion. L’objectif régional (600000 touristes en 2015) entraînera une croissance de la côte ouest. Cela constitue un atout pour le développement économique de cette région, ainsi qu’une nécessité de maîtrise du développement touristique pour maintenir les équilibres entre préservation et développement.

La côte Ouest exerce un fort tropisme sur les résidents réunionnais, les touristes, les excursionnistes, les investisseurs et les professionnels. Le territoire est porteur de la moitié de l’activité touristique de l’île, aussi bien en termes d’hébergement, que de fréquentation et d’activités.

Région la plus touristique de l’île, l’Ouest dispose d’une forte attractivité :

  • 27 kilomètres de côtes partiellement abritées par le plus grand « lagon » de l’île
  • De nombreux sentiers de randonnée
  • 64 gîtes et chambres d’hôtes
  • 88 % des lits touristiques de l’île, des sites incontournables dans les Hauts : cirque de Mafate, Maïdo, Route Hubert Delisle, Grand Bénare…
  • Un poids de plus en plus important du tourisme régional

LES AMÉNAGEMENTS TOURISTIQUES

Le TCO participe activement à la mise en valeur touristique de son littoral et de ses Hauts.

UN SENTIER POUR LE LITTORAL OUEST

Ce sentier ouvert aux piétons et à tous les modes doux de déplacements parcourra à terme l’ensemble du littoral côtier du TCO. Le TCO a en charge les tronçons reliant les aménagements en milieu urbain effectués par les communes. Il réalise par le biais de chantiers d’insertion le cheminement, mais aussi un certain nombre d’aménagements: points relais (réparation vélos, halte…), équipements de loisir, aires d’accueil et de restauration, stationnements,…

Après la Pointe de Trois-Bassins, les travaux se poursuivent sur Saint-Paul, Le Port, Saint-Leu et La Possession.

UN CAMPING INTERCOMMUNAL POUR TOUS

Le TCO assure la maîtrise d’ouvrage d’un camping intercommunal 3 étoiles de 120 emplacements environ sur le site de l’Ermitage à Saint-Paul. Cet équipement a pour objectif d’offrir un accès à la mer au plus grand nombre par une possibilité de nuitées dans un cadre de vie convivial, sécurisé et de qualité et d’éliminer le camping sauvage.

UNE SIGNALISATION TOURISTIQUE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT

Compte tenu des enjeux de la signalisation touristique pour le développement des zones touristiques, la qualité des paysages et de l’accueil, un Schéma directeur communautaire de signalisation touristique est réalisé en 2005 par le TCO. Il répertorie les sites d’intérêt régional et intercommunal sur l’ensemble du territoire et leur mode de signalisation.

Les communes peuvent compléter cette signalétique sur leur territoire. Deux lieux clés font l’objet des premiers travaux : la zone balnéaire de Saint-Gilles et la route Hubert Delisle dont la signalisation est achevée.

ROUTE HUBERT DELISLE, UN ATOUT POUR LES HAUTS

La route coupe à 800 mètres d’altitude l’itinéraire des touristes se rendant au Maïdo, site emblématique, le plus fréquenté de La Réunion. Capter cette opportunité offre une véritable perspective de développement touristique et agricole pour la route Hubert Delisle. Le TCO entend donc développer les savoir-faire de ce territoire et en assurer le « faire savoir » ajoutant ainsi de la valeur à un tourisme de découverte du monde rural.

Il participe à la valorisation des abords de cet itinéraire, de ses sites d’exception, notamment en réalisant, via des chantiers d’insertion, des aménagements paysagers et des points d’arrêts (ravine Bernica, ravine Daniel, place Maxime Laope, ravine Montvert). Il apporte également son soutien à la valorisation des savoir-faire locaux, comme le développement de produits naturels, les dérivés des plantes aromatiques et médicinales.

Le rôle essentiel du TCO

Le TCO dispose aujourd’hui de la compétence en matière de développement économique et touristique : il est habilité à créer, aménager, entretenir, gérer les zones touristiques d’intérêt communautaire, mettre en place des actions de développement économique, réaliser des équipements structurants.

L’ANIMATION TOURISTIQUE UNE DÉMARCHE ENTREPRENEURIALE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE

Longtemps considéré comme secteur d’intérêt secondaire, le tourisme tend aujourd’hui à accéder à son légitime statut de véritable économie créatrice de richesses et d’emplois.

UN RÉSEAU D’OFFICES DE TOURISME COMMUNAL AU SERVICE DU GRAND OUEST UNE OPTIMISATION DE L’ACCUEIL CROISIÈRE

Autre volet essentiel de l’animation touristique, l’accueil des croisiéristes à Port Réunion. Apparue il y a une dizaine d’années, cette activité est appelée à se développer fortement. Pas moins de 25 escales, soit un total de plus de 20000 croisiéristes sont attendus chaque année.> L’accueil croisière est assuré par l’office de tourisme de La Possession qui fait appel à ses homologues du Port, de Saint-Leu et de Saint-Paul ainsi qu’à des élèves de BTS tourisme, pour gérer au mieux l’arrivée des gros bateaux.

Apportant sa contribution au budget de financement de l’accueil croisière, le TCO participe au comité de pilotage réunissant chaque début de saison les trois offices de tourisme de son territoire et la CCI Réunion.


Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...