Intensification de la lutte contre la dengue à La Réunion


Le nombre de cas de dengue s’est intensifié depuis ces dernières semaines (111 cas enregistrés depuis début 2018). Le virus continue à circuler dans différents foyers de transmission, particulièrement dans l’Ouest et le Sud.


Face au risque épidémique élevé, l’ARS Océan Indien a décidé d’activer depuis ce lundi 26 février le niveau 2B du plan ORSEC de lutte contre les arboviroses, qui consiste à renforcer les actions avec l’ensemble des acteurs. La mobilisation de tous est indispensable pour lutter contre les moustiques, vecteurs de la dengue.

Qu’est-ce que « la dengue » exactement ?

La dengue qui se transmet par l’intermédiaire des moustiques du genre Aedes est une maladie à fort potentiel épidémique qui peut être grave. Dans certains cas, elle peut engendrer des formes sévères invalidantes, provoquer des complications pour les personnes à risque (femme enceinte, personne âgée, etc.) voire être mortelle. Dans de nombreux cas, elle reste toutefois  bénigne ou asymptomatique.

La Réunion connaît actuellement plusieurs foyers de circulation de la maladie et l’ARS-OI (Agence Régionale de Santé) nous informe que le risque de voir apparaître une épidémie généralisée à tout le territoire est réel.

Si l’on ne maîtrise pas rapidement l’épidémie, elle risque de s’installer durablement…

La situation épidémiologique et la localisation des zones concernées dans l’Ouest

Saint-Paul

La circulation virale s’intensifie sur la commune de Saint-Paul. Ces derniers jours, le service de lutte anti-vectorielle de l’ARS-OI a enregistré plus d’une vingtaine de signalements par jour, si bien que la définition des zones impactées évolue très rapidement.
Les signalements de cas correspondent généralement à des contaminations qui ont eu lieu deux semaines auparavant (délai d’incubation, diagnostic, signalement….). C’est pourquoi des dispositions ont dû être rapidement prises.

À ce jour, à Saint-Paul les cas de dengue connus sont répartis sur :

  • Une vaste zone allant de la gare routière jusqu’au quartier de la Mare à Cadet / rue Jacquot
  • Une grande zone à Bois de Nèfles
  • Un foyer plus restreint au quartier « Ruisseau » au sud de Bois de Nèfles
  • Un foyer à Carosse à Saint-Gilles les bains
  • Des cas isolés sans mise en évidence de lien épidémiologique mais qui sont de plus en plus nombreux : quartiers de La Plaine, Savannah, Bellemène, Grand Fond, l’Ermitage, l’Orangeraie et Fleurimont.

À ces zones s’ajoutent une dizaine de signalements de suspicion de cas, dont plusieurs signalés au niveau du sentier du Bassin Vital et de Tour des Roches.


Le Port / La Possession

À ce jour, au Port et à La Possession les cas de dengue connus sont répartis sur :

  • Un foyer de cas quartier la Rivière des Galets
  • Quelques cas isolés sans mise en évidence de lien épidémiologique

Les actions mises en place par les services du TCO

Dans les zones concernées, notamment les plus importantes, les différents acteurs locaux s’emploient à limiter la prolifération des moustiques : opération de démoustication, débroussaillage de l’espace public, suppression des dépôts sauvages, contrôle et suppression des gîtes larvaires dans les établissements publics communaux (école, etc.) et en particulier les cimetières.

Au niveau du TCO, dans le cadre de nos compétences, nous intervenons à différents niveaux :

La sensibilisation des usagers :

55 médiateurs de l’environnement mobilisables pour informer les usagers dans le cadre des opérations de démoustication menées par l’ARS-OI, également au niveau des règles de présentation des déchets (en particulier en ce qui concerne le respect des calendriers de collecte).

Nous relayons les informations transmises par l’ARS-OI à l’attention des usagers, notamment au niveau du web et des réseaux sociaux.

La veille environnementale :

55 médiateurs de l’environnement mobilisés pour repérer déchets présents au niveau des voies ouvertes à la circulation publique, prioritairement dans les quartiers touchés par la dengue.

La participation au plan ravines :

Nous soutenons financièrement et techniquement les projets associatifs mandatés pour assurer les missions de nettoyage des ravines (l’Association Citoyens contre le chik et l’association Institut d’Insertion par l’Innovation).

La lutte mécanique :

La collecte des déchets est renforcée dans les zones concernées. Outre les moyens destinés à assurer la collecte des déchets végétaux, des encombrants, des dépôts sauvages et des épaves de véhicules, nous avons déployé depuis le début de l’été austral deux camions supplémentaires de collecte des dépôts sauvages pour un coût mensuel d’environ 35 000 € TTC.

Les moyens de collecte des dépôts sauvages sont par ailleurs mobilisés prioritairement au niveau des quartiers impactés par des cas de dengue.

La participation aux opérations « vide fonds de cour » :

Nous participons avec les communes, l’ARS-OI et le tissu associatif à la mise en œuvre d’opérations « vide fonds de cour ».

Saint-Paul étant le territoire le plus impacté, deux opérations sont déjà programmées la semaine prochaine : le mardi 6 mars à l’Étang et le vendredi 9 mars à l’Ermitage les Hauts.

Mieux vaut prévenir que guérir ! Adoptez les bons gestes…

La lutte collective est le moyen le plus efficace pour éviter la survenue d’une épidémie.

Voici quelques règles à respecter pour lutter contre la dengue :

  • Éradiquez tous les gîtes larvaires : encombrants dans la cour, vases dans les cimetières, épaves automobiles (reprise potentielle gratuite de centres de valorisation des épaves)
  • Protégez-vous des piqûres de moustique et consultez rapidement un médecin généraliste en cas de symptômes suspects
    ► + d’infos : site internet www.ocean-indien.ars.sante.fr ou Numéro Vert de l’ARS-OI 0800 110 000
  • Respectez les jours indiqués sur votre calendrier de collecte pour les déchets végétaux et surtout les encombrants
  • En dehors des jours de collecte, rendez-vous dans l’une des 12 déchèteries du TCO pour évacuer vos déchets, en particulier vos DEEE (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques) – Consultez la Météo des déchèteries avant de vous déplacer pour vérifier le taux de remplissage des caissons.
    ► + d’infos : site www.tco.re ou Numéro Vert du TCO 0800 605 605

Téléchargement



Vous avez apprecié cet article ? Partagez-le avec vos amis :


Cet article a été publié le , il y a 3 mois. Il est classé dans la rubrique Communiqués & infos pratiques et a été consulté 456 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.

Application Mobile TCO Agglo

Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...