Dumazile : communiqué de la préfecture du lundi 5 mars


Note

Cet article a été publié il y a plus de 9 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.

Cyclone tropical « DUMAZILE » : Point de situation lundi 5 mars à 6h

Le cyclone tropical DUMAZILE était situé à 485 km à l’Ouest-Nord-Ouest de La Réunion à 4h ce matin. Son passage au plus près des côtes de La Réunion devrait se situer à 400 km dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 mars 2018.
Ce lundi 5 mars, les fortes pluies vont continuer, avec une accalmie temporaire en milieu de journée et une reprise dans l’après midi. Une diminution de l’intensité n’est attendue qu’au cours de la nuit prochaine. Les vents se renforcent dans les hauts pour atteindre près de 100 km/h. La houle concerne pour le moment les côtes Nord mais va progressivement gagner les côtes Ouest. Le département est placé en vigilance vent fort et forte houle.

À partir de 6 h ce matin, La Réunion est placée en vigilance renforcée fortes pluies.

Les conditions de circulation vont être perturbées sur l’ensemble de la journée. La route du littoral est fermée jusqu’à nouvel ordre, ainsi que la route de Cilaos. La plus grande vigilance est de mise sur l’ensemble du réseau routier en raison de la fragilité des sols due au cumul des pluies de ces dernières semaines et une conduite adaptée à ces conditions dégradées est nécessaire. En aucun cas, le franchissement de ravines, de rivières ou de radiers submergés ne doit être tenté à pied ou en voiture.
–> Informez-vous régulièrement sur l’évolution des conditions météorologiques (www.meteofrance.re) et sur l’accessibilité des routes (www.infotrafic.re).

Rappel des consignes de sécurité lors de fortes pluies

  • Soyez prudents dans vos déplacements et ne vous déplacez qu’en cas de nécessité ;
    Ne franchissez pas, à pied ou en voiture, les ravines ou les rivières en crue ou qui peuvent l’être soudainement, ainsi que les radiers submergés ;
  • Évitez d’entreprendre un sport ou un loisir de pleine nature ;
  • Tenez les enfants à distance des caniveaux, ravines et rivières qui peuvent à tout moment déborder ;
  • Signalez votre départ, votre destination et votre arrivée à vos proches ;
  • Prévoyez des moyens d’éclairage de secours et faites une réserve d’eau potable ;
  • Faites attention à l’eau du robinet : ne pas oublier qu’elle peut rester impropre à la consommation au moins 48 h après l’arrêt des pluies ;
  • Dans tous les cas, si la situation de votre domicile l’exige (zone inondable, bordure de ravine…), prenez toutes les précautions nécessaires à la sauvegarde de vos biens face à la montée des eaux, préparez-vous à l’évacuation éventuelle de celui-ci ;
  • Facilitez le travail des sauveteurs qui vous proposent une évacuation et soyez attentifs à leurs conseils.

Adapter sa conduite par temps de pluie

Chaussée glissante, adhérence des pneus et visibilité réduites doivent inciter à la plus grande prudence.

Pour plus de sécurité, il faut réduire sa vitesse, augmenter la distance de sécurité avec le véhicule qui précède et allumer ses feux de croisement.

Voici un rappel sur les règles de sécurité à respecter pour conduire prudemment sous la pluie :

  • Réduisez votre vitesse, sur chaussées séparées de 110 à 100 km/h, sur les routes de 90 à 80 km/h, en agglomération la vitesse reste limitée à 50 km/h.
  • Lorsque la visibilité est réduite à 50 m à cause d’une forte pluie ou du brouillard, ne roulez pas au-delà de 50 km/h.
    Allumez les feux de croisement et les feux de brouillard avant en cas de forte pluie. En revanche, il est interdit d’utiliser les feux de brouillard arrière.
  • Augmentez les distances de sécurité, un espacement de 3 secondes entre votre véhicule et celui qui vous précède garantit un arrêt sans risque en cas de problème.
  • Aérez l’habitacle pour éviter la formation de buée sur vos vitres.
  • Éviter de surprendre les autres usagers. Pour cela, il est recommandé de ne pas ralentir brusquement et de préciser suffisamment à l’avance ses intentions via le clignotant en cas de changement de direction.
  • Contrôlez régulièrement l’état des balais d’essuie-glaces (état et propreté des lames), des pneumatiques (usure, état et pression) et de l’éclairage.
  • Focus sur l’aquaplaning : un danger invisible mais bien réel
    L’aquaplaning correspond à la perte de contact avec la surface de la route, causée par l’infiltration de l’eau entre les pneus et la route, sans pouvoir être évacuée. Ce phénomène qui survient en cas de conduite sous la pluie peut provoquer la perte de contrôle du véhicule.

 


Vous avez apprecié cet article ? Partagez-le avec vos amis :


Cet article a été publié le , il y a 9 mois. Il est classé dans la rubrique Communiqués & infos pratiques et a été consulté 3 082 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.

Application Mobile TCO Agglo

Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences