Dengue à La Réunion : le préfet déclenche le niveau 4 du dispositif ORSEC


Ce mardi 10 juillet 2018, le préfet de La Réunion, en concertation avec le directeur général de l’ARS Océan Indien, a décidé d’activer le niveau 4 du dispositif spécifique ORSEC de lutte contre les arboviroses : « Épidémie de moyenne intensité ».

Au total depuis le début de l’année 2018, on dénombre 5 970 cas de dengue confirmés. Le préfet de La Réunion a réuni ce 10 juillet 2018 les membres du Groupement d’Intérêt Public de Lutte Anti-Vectorielle (GIP LAV), composé des services de l’État, de l’ARS Océan Indien, des communes, et des intercommunalités, du conseil régional et du conseil départemental… À cette occasion, il a rappelé l’importance et la complémentarité des actions menées par les différents acteurs et le nécessaire maintien de cette mobilisation dans les semaines à venir.

L’hiver austral : une saison propice pour lutter contre la dengue

Le moustique Aedes albopictus ou moustique tigre, vecteur responsable de l’épidémie de dengue actuelle, est omniprésent sur l’île. En hiver, le moustique est moins actif du fait du rafraîchissement des températures et des pluies moins abondantes. Pour autant, des populations de moustiques se maintiennent notamment sur les zones côtières et peuvent continuer à participer à la diffusion du virus.

Pour réduire les risques de voir apparaître une nouvelle épidémie de grande ampleur, la mobilisation de tous durant l’hiver est déterminante. Cette situation épidémiologique particulière justifie le maintien d’une mobilisation maximale de l’ensemble des acteurs pour continuer à freiner encore davantage la dynamique épidémique avant le retour de l’été austral 2018/2019.

C’est donc maintenant qu’il faut agir !

En 2018, les cas confirmés résidaient majoritairement dans l’ouest et le sud :

  • Saint-Paul (3 074 cas, soit 52% des cas)
  • Le Port (665 cas, soit 11% des cas)
  • La Possession (511 cas, soit 9% des cas)
  • Saint-Leu (398 cas, soit 7% des cas)
  • Saint-Pierre (552 cas, soit 9% des cas)

Le TCO, aux côtés des autres partenaires, participe depuis plusieurs mois aux opérations de sensibilisation et de nettoyage

Les actions de démoustication sont complétées et confortées par des opérations menées par les communes, les intercommunalités en charge des déchets, les bailleurs sociaux et des associations (dispositif plan Ravines/LAV, dispositif Emplois Verts et associations financées par le conseil départemental et de quartier).

Ces derniers viennent régulièrement rappeler à la population l’importance de la mise en œuvre des gestes de prévention au quotidien et par tous.

Des interventions sont réalisées depuis plusieurs mois par ces différents acteurs afin de :

  • Sensibiliser les habitants en porte-à-porte et supprimer les gîtes larvaires dans les cours et jardins des particuliers, avec éventuellement et si besoin, un appui à l’enlèvement de déchets susceptibles de retenir l’eau (encombrants, pneus…)
  • Renforcer l’entretien et le nettoyage du domaine public (élimination des dépôts sauvages, élagage, nettoyage des ravines, entretien des abords des bâtiments publics, etc.)
  • Réaliser des collectes des déchets.

Afin d’éviter la formation de gîtes larvaires, veillez à bien respecter les jours de sortie de vos déchets en fonction de votre calendrier de collectes.

Vous aussi, réalisez ces gestes de prévention chaque semaine

L’ensemble des acteurs et la population doivent se mobiliser collectivement et massivement durant l’hiver austral, afin d’enrayer autant que possible la diffusion du virus de la dengue avant l’arrivée de l’été et éviter une épidémie de plus grande ampleur.

Près de 15% des maisons contiennent encore au moins un gîte larvaire malgré l’arrivée de l’hiver austral. La lutte contre les moustiques doit se poursuivre, et régulièrement.

Pour ce faire :

  • Protégez-vous des piqûres (répulsifs, vêtements longs)
  • Éliminez les lieux où les larves se développent et videz tout ce qui peut contenir de l’eau (videz les soucoupes, vérifiez l’écoulement des gouttières, respectez les jours de
    collecte des déchets, videz les petits récipients, …),
  • Si vous avez une forte fièvre, des douleurs articulaires, des maux de tête, une grande fatigue : consultez immédiatement un médecin.

► Retrouvez les informations sur la dengue et le suivi de la situation en ligne :

► Pour des compléments d’informations (moustiques, dengue, conseils de prévention, modalités d’intervention, …), composez le Numéro Vert 0 800 110 000 (appel gratuit depuis un poste fixe).

► En cas de nuisance de moustiques, vous pouvez contacter les services communaux.


Vous avez apprecié cet article ? Partagez-le avec vos amis :


Cet article a été publié le , il y a 6 jours. Il est classé dans la rubrique Communiqués & infos pratiques et a été consulté 15 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.

Application Mobile TCO Agglo

Nous contacter

Accèdez aux services en ligne et formulaires du TCO

Services en ligne

Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...