Un Plan de lutte contre l’habitat indigne


Note

Cet article a été publié il y a plus de 43 mois. Les informations qu'il vous propose ne sont peut-être plus à jour.

Illustration - Un Plan de lutte contre l’habitat indigne

En 2009, un diagnostic a révélé l’existence de 9000 logements indignes dans l’Ouest, situés essentiellement entre les mi-pentes et les Hauts de Saint-Paul, Trois-Bassins et Saint-Leu.

Ce diagnostic alarmant a déclenché la mise en place d’un plan intercommunal de lutte contre l’habitat indigne (PILHI) porté par l’Etat, le TCO et les 5 communes.Depuis juin 2013, une équipe pluridisciplinaire de suivi/animation est chargée de rendre le dispositif opérationnel à l’échelle intercommunale.

La convention tripartite couvre 3 années. Dans le même temps, la mise en place d’un observatoire permet de suivre l’évolution de l’insalubrité sur le territoire mais aussi de mesurer l’atteinte des objectifs et d’évaluer l’efficacité des actions du plan.


Vous avez apprecié cet article ? Partagez-le avec vos amis :


Cet article a été publié le , il y a 4 années. Il est classé dans la rubrique Actualités du Territoire de la Côte Ouest et a été consulté 1 480 fois.
N'hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Flickr, Google+, YouTube ou encore Facebook pour d'autres news. Une information, une correction, un complément à ajouter ? Contactez-nous via notre formulaire dédié.

Application Mobile TCO Agglo

Lettre d’information

Restez au plus près de l’actualité du Territoire de la Côte Ouest.


Abonnement SMS

Recevez par SMS les informations importantes du TCO relevant de ses domaines de compétences

S'il vous plaît patienter ...